Rocketman

ROCKETMAN nous raconte la vie hors du commun d’Elton John, depuis ses premiers succès jusqu’à sa consécration internationale. Le film retrace la métamorphose de Reginald Dwight, un jeune pianiste prodige timide, en une superstar mondiale. Il est aujourd'hui connu sous le nom d’Elton John. Son histoire inspirante - sur fond des plus belles chansons de la star – nous fait vivre l’incroyable succès d’un enfant d’une petite ville de province devenu icône de la pop culture mondiale.
Rocketman

Vos commentaires et critiques :

CANNES 2019: SÉLECTION OFFICIELLE HORS COMPÉTITION

En route pour la gloire

Rares sont les biopics qui mettent en scène des personnalités encore vivantes. Tel est pourtant le cas de Rocketman, qui s’attache à la jeunesse de Reginald Kenneth Dwight, pianiste de talent devenu une star du rock sous le pseudonyme d’Elton John. Ce dernier a d’ailleurs initié, dès 2012, lui-même cette entreprise en tant que producteur et en a confié le scénario à Lee Hall, déjà associé à des films tels que Billy Elliot (2000), pour lequel il a été nommé à l’Oscar, Cheval de guerre (2011), Confident royal (2017) et l’adaptation cinématographique de la comédie musicale Cats, réalisée par Tom Hooper, qui sortira à Noël. Il a aussi écrit le livret du spectacle inspiré de Billy Elliot , dont Elton John a composé la musique. L’inoubliable interprète de Pinball Wizard dans Tommy (1975) de Ken Russell a participé à une demi-douzaine de longs, souvent dans son propre rôle, parmi lesquels Kingsman : le cercle d’or (2017) de Matthew Vaughn, dont l’un des rôles principaux était tenu par Tara Egerton, qui l’incarne dans Rocketman , après que Justin Timberlake et Tom Hardy aient été envisagés. Selon Elton John, cité par Le Figaro, Rocketman, devait être à l’origine “le film d’une vie surréaliste, pas proche des faits. Je ne veux pas que ce soit une autobiographie  normale parce que ma vie n’a pas été comme ça.” Il sortira en France le 29 mai (Paramount Pictures) et au Royaume-Uni le 31.

C’était un des films les plus attendus du festival cette année et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a livré la marchandise. Lancé jeudi soir en grande pompe à Cannes, Rocketman a fait craquer les festivaliers avec sa mise en scène éclatée et flamboyante et ses numéros musicaux beaux à couper le souffle. Elton peut être fier. Le film Rocketman qui s’inspire de sa jeunesse et de son œuvre musicale est à son image : ­extravagant, haut en couleur, passionnant et spectaculaire.Le réalisateur Dexter Fletcher a réussi un tour de force avec ce film surprenant qui relate la rapide ascension d’Elton John vers les sommets du rock, au début des années 1970. Conçu davantage comme une comédie musicale que comme un drame biographique conventionnel à la Bohemian Rhapsody (film sur lequel Fletcher a d’ailleurs travaillé), Rocketman surprend par son audace, sa folie et son originalité. Et il se révèle, au final, légèrement supérieur à Bohemian Rhapsody.