CANNES 2015

CANNES 2015

 

Conférence de presse à l’UGC Normandie, dont le nouveau président Pierre Lescure vante le confort de la grande salle, il faut que Monsieur Lescure sache que le grand écran de cette salle est métallisé, donc prévu pour la 3D, et que la projection de films en 2D s’en trouve par-là amoindrie. Il fallait que ce soit dit, sans vouloir jouer les trouble-fêtes.

Enfin un film d’auteur et qui plus est français d’une réalisatrice de talent, Emmanuelle Bercot. Il était temps que ce prestigieux festival s’ouvre autrement que par une pantalonnade comme l’année dernière ou d’autres années. Il y eut cependant quelques ouvertures prestigieuses, mais ‘est avec un film d’auteur que doit s’ouvrir ce festival, qu’il soit français, asiatique, américain ou autres… Certains avaient fait le reproche l’année dernière à Thierry Frémaux de faire revenir les mêmes chaque année, et il semble que celui-ci ait retenu la chose. Le renouveau est bien là, certes si Jacques Audiard revient avec un sempiternel film de festival, sûrement de qualité d’ailleurs, un peu de spontanéité manquait ça et là. Et ce ne sont pas Stéphane Brizé, Valérie Donzelli qui vont me contredire. Maïwenn c’est bien aussi. Côté italien, Moretti, Sorrentino, Matteo Garrone, des valeurs sûres. Le talentueux  Hou Hsiao Hsien dans la cour des grands, on ne peut que se réjouir. Todd Haynes qui a fait le tour des festivals les plus prestigieux et même à Cannes avec Velvet Goldmine (Meilleure contribution artistique à Cannes en 1998). Jia Zhang-Ke et Kore-Eda Hirokazu, on aurait aimé un peu plus d’audace, même si ces deux réalisateurs est ce qu’on peut espérer de mieux côté asiatique. Le cas Justin Kurzel (Les Crimes de Snowtown, présenté à Cannes en 2011), mais hélas pas très connu malgré cela du grand public, il faut dire que le sujet de ses films peut rebuter certain, et pourtant c’est un grand auteur remarqué lui aussi partout où il passe. Il y a Yorgos Lanthimos, cinéaste grec avec Lobster, que quelques cinéphiles érudits connaissent.

Joachim Trier, le cinéaste danois également chez les grands (il était venu à Un certain regard avec Oslo, 31 août en 2011. Il y aura aussi un film se déroulant à l’intérieur d’un camp de concentration : Saul fia (Son of saul) de László Nemes, film dont nous a dit Thierry Frémaux, on va entendre beaucoup parler. Et puis le grand retour de Gus Van Sant (deuxième palme dor ?). Reste encore quelques films, peut être un film espagnol, russe… laissait entendre Thierry Frémaux.

 

Film d'ouverture

La Tête haute d’Emmanuelle Bercot (HC) - Prod. Les Films du Kiosque/Dist: Wild Bunch (sortie 13/05/2015)/Ventes : Elle Driver

Film de clôture

La Glace et le ciel de Luc Jaquet

 

Compétition

Dheepan de Jacques Audiard - Prod. Why Not / Dist : UGC / Ventes : Celluloïd/Wild Bunch 1h55

La Loi du marché de Stéphane Brizé - Nord-Ouest / Dist : Diaphana (sortie 20/05/2015) /Ventes : MK2 1h31

Marguerite et Julien de Valérie Donzelli - Prod. Rectangle /Dist, ventes : Wild Bunch (sortie le 30/09/2015)

Il racconto dei racconti (Le conte des contes) de Matteo Garrone - Dist : Le Pacte (sortie 01/07/2015) 2h13

Carol de Todd Haynes - Dist : UGC / Ventes : HanWay

Nie Yinniang (The Assassin) de Hou Hsiao Hsien - Dist : Ad Vitam Ventes : Wild Bunch

Shan he gu ren (Moutains May Depart) de Jia Zhang-Ke - Dist : Ad Vitam / Vendeur : MK2

Umimachi Diary de Hirokazu Kore-Eda - Dist : Le Pacte / Ventes : Wild Bunch

Macbeth de Justin Kurzel - Dist : Studiocanal (sortie le 11/11/2015)

The Lobster de Yorgos Lanthimos - Dist : Haut et Court 1h58

Mon roi de Maïwenn - Prod. Les Productions du Trésor / Dist, ventes : Studiocanal (sortie le 21/10/2015)

Mia madre de Nani Moretti - Dist : Le Pacte (sortie le 23/12/2015) / Ventes : Films Distribution

La giovinezza (Youth) de Paolo Sorrentino - Prod. Bis Films / Dist, ventes : Pathé

Louder than Bombs de Joachim Trier - Memento Prod Dist : Memento /Ventes : Memento Films International

Sicario de Denis Villeneuve - Dist : Metropolitan Filmexport / Ventes : Lionsgate

Le Fils de Saul, Saul Fia (Son of Saul) de László Nemes 1er film - Dist : Ad Vitam / Ventes : Films Distribution

The Sea of Trees de Gus Van Sant - Dist : SND

Cronic de Michel Franco - Dist : Wild Bunch / Ventes : Wild Bunch, Videocine

Valley of Love de Guillaume Nicloux - Prod : Les Films du Worso, LGM / Dist : Le Pacte (sortie le 17/06/2015) / Ventes : Le Pacte 1h32

 

Hors compétition

Irrational Man (Un homme irrationnel) de Woody Allen - Dist : Mars (sortie 14/10/2015)

Inside out (Vice-versa) de Pete Docter - Disney (sortie 17/06/2015)

Mad Max: Fury Road de George Miller - Warner (sortie : 14 mai 2015) 2h

Le Petit Prince de Mark Osborne - Dist : Paramount France (sortie 29/07/2015)/ Ventes : Wild Bunch

 

Séances de minuit

O piseu (Office) de Hong Won-Chan

Love de Gaspar Noé - Dist : Wild Bunch / Ventes Wild Bunch

 

Séances spéciales

Asphalte de Samuel Benchetrit - Prod. 4 à 4 Productions / dist : Paradis Films

Amnesia de Barbet Schroeder - Prod, dist, Ventes : Les Films du Losange (sortie 19/08/2015)

Une histoire d'amour et des ténèbres de Nathalie Portman - 1er film - Ventes : Sales: Voltage/CAA

Hayored Lema’ala (L’esprit de l’escalier) de Elad Keidan - 1er film

Oka de Souleymane Cissé

Panama de Pavle Vučković

Une histoire de fou de Robert Guédiguian - Prod : Agat / Dist : Diaphana / Ventes : Mk2

Amy de Asif Kapadia

 

Un certain regard

Masaan (Fly Away Solo) de Neeraj Ghaywan - 1er film

Béliers Hrútar (Rams) de Grímur Hákonarson 1h32

Kishibe no tabi (Vers l’autre rive) de Kiyoshi Kurosawa - Dist : Version Originale/Condor / Ventes : MK2  2h08

Je suis un soldat de Laurent Larivière - 1er film / Prod : Mon Voisin Productions / Dist-Ventes : Le Pacte

Zvizdan (Soleil de plomb) de Dalibor Matanić

The Other Side de Roberto Minervini - Prod. Agat Films / Dist : Shellac

Un etaj mai jos (L’étage du dessous) de Radu Muntean / Dist : Epicentre

Mu-roe-han (The Shameless) de Oh Seung-Uk 1h58

Les Élues Las Elegidas (The Chose Nones) de David Pablos - Prod : Canana/Manny Films 1h46

Nahid de Ida Panahandeh - 1er film 1h45

Comoara (Le Trésor) de Corneliu Porumboiu - Prod : Les Films du Worso, Rouge Int. / Dist : Le Pacte / Ventes : Wild Bunch 1h29

Chauthi Koot (La quatrième voie) de Gurvinder Singh 1h55

Madonna de Shin Suwon 2h

Maryland de Alice Winocour - Prod : Dharamsala-Darius films /Dist.Mars / Ventes : Indie Sales

Alias Maria de José Luis Rugeles Gracia - Ventes : Urban

Taklub de Brillante Mendoza - Ventes : Films Distribution 1h33

Lamb de Yared Zeleke - 1er film et la première fois que l’Ethiopie figurera en Sélection officielle - Dist : Haut et Court / Ventes : Films Distribution

Cemetery of Splendour  de Apichatpong Weerasethakul - Dist : Pyramide / Ventes : Match Factory

AN de Naomi Kawase qui fera l’ouverture du Certain Regard - Dist : Haut et Court

 

Palmarès Festival de Cannes 2015 : Jacques Audiard couronné par la Palme d'or

 

PALMARÈS COMPLET

 

Palme d'or : Dheepan de Jacques Audiard 1h55

Grand prix : Le fils de Saul de László Nemes

Prix de la mise en scène : Hou Hsiao Hsien pour The Assassin

Prix du jury : The Lobster de Yorgos Lanthimos 1h58

Prix du scénario : Michel Franco pour son film Cronic

Prix d'interprétation féminine ex aequo : Rooney Mara dans Carol de Todd Haynes et Emmanuelle Bercot dans Mon roi de Maïwenn

Prix d'interprétation masculine : Vincent Lindon dans La loi du marché de Stéphane Brizé

Palme d'honneur : Agnès Varda

Caméra d'or : La tierra y la sombra de Cesar augusto Acevedo, présenté à la Semaine de la critique 1h38

Palme d'or du court métrage : Wave 98  d'Ely Dagher

 

PALMARÈS UN CERTAIN REGARD

Le jury d’Un Certain Regard 2015 présidé par Isabella Rossellini et composé de Haifaa al-Mansour, Nadine Labaki, Panos H. Koutras et Tahar Rahim, a choisi de récompenser le film islandais Béliers (Hrurtar) de Grimur Hakonarson. Le reste du palmarès contient quelques belles surprise comme le film de Corneliu Porumboiu et celui de Kiyoshi Kurosawa mais omet de récompenser Cemetery of Splendour d’Apichatpong Weerasethakul :

 

Prix Un Certain Regard : Béliers de Grímur Hákonarson

Prix de la mise en scène : Vers l’autre rive de Kiyoshi Kurosawa

Prix Un Certain Talent : Le Trésor de Corneliu Porumboiu

Prix du Jury : Zvizdan de Dalibor Matanic

Prix de l’Avenir ex-aequo : Nahid d’Ida Panahandeh / Masaan de Neeraj Ghaywan

  

 

 

Isabella Rossellini, Présidente du Jury Un Certain Regard

Isabella Rossellini, actrice et réalisatrice italienne et américaine, a accepté de présider le Jury Un Certain Regard, Sélection officielle du Festival de Cannes dont la composition d'une vingtaine de films sera annoncée, avec celle de la Compétition, lors de la Conférence de presse du 16 avril prochain.

 

Haifaa Al-Mansour (réalisatrice) EGYPTE

Nadine Labaki (réalisatrice et actrice) LIBAN

Panos H. Koutras (cinéaste) GRÈCE

 

Le jury de la Cinéfondation et des Courts métrages réunit cette année autour de son président Abderrahmane Sissako (Mauritanie), la cinéaste Joana Hadjithomas (Liban), la réalisatrice Rebecca Zlotowski (France), l’actrice Cécile de France (Belgique) et l’acteur Daniel Olbrychski (Pologne).

Le Prix Un Certain Regard avait été remis en 2014 par Pablo Trapero, Président du Jury, à White God réalisé par Kornél Mundruczó.

 

Le Jury du 68e Festival de Cannes

Joel & Ethan Coen – Présidents

(Réalisateurs, Scénaristes, Producteurs – États-Unis)

 

Rossy de Palma (Actrice – Espagne)

Sophie Marceau (Actrice, Réalisatrice – France)

Sienna Miller (Actrice – Royaume-Uni)

Rokia Traoré (Auteur, Compositeur, Interprète – Mali)

Guillermo del Toro (Réalisateur, Scénariste, Producteur – Mexique)

Xavier Dolan (Réalisateur, Scénariste, Producteur, Acteur – Canada)

Jake Gyllenhaal (Acteur – États-Unis)

 

Sabine Azéma présidente de la Caméra d'Or

C’est l’actrice française Sabine Azéma qui présidera cette année le Jury de la Caméra d’or, en charge de désigner le meilleur premier film présenté à Cannes.

À la suite de Bong Joon-Ho, Gael García Bernal, Carlos Diegues et Nicole Garcia, Sabine Azéma s’apprête à dédier son enthousiasme et sa passion du cinéma aux réalisateurs d’un premier film.

CANNES CLASSICS

Cannes Classics dévoile son programme pour le 68e festival de Cannes avec, notamment, Costa-Gavras en invité d'honneur, une célébration croisée d’Ingrid Bergman et d’Orson Welles, Ousmane Sembène le "père du cinéma africain", Gaumont à l’honneur et les 120 ans du Cinématographe Lumière.

Palme d’or avec Missing en 1982, membre du jury en 1976 (il récompensa Taxi Driver), prix de la mise en scène avec Section spéciale en 1975, Costa-Gavras est l’invité d’honneur de Cannes Classics. C’est en sa présence que sera projeté Z, prix du jury en 1969.

De nombreux films sont également au programme cette année, dans divers formats, tels que le 35mm, en DCP 2K ou 4K, témoignant du foisonnement des travaux de restauration à travers le monde et des documentaires sur le cinéma.

 

Les documentaires sur le cinéma

Hitchcock/Truffaut de Kent Jones (2015, 1h28), coécrit par Kent Jones et Serge Toubiana. Produit par Artline Films, Cohen Media Group et Arte France.

Depardieu grandeur nature de Richard Melloul (2014, 1h), produit par Richard Melloul Productions et Productions Tony Comiti.

Steve McQueen: The Man & Le Mans de Gabriel Clarke et John McKenna (2015, 1h52), produit par John McKenna.

By Sidney Lumet de Nancy Buirski (2015, 1h43), produit par Augusta Films, coproduit par American Masters, présenté par RatPac Documentary Films.

Harold and Lilian: A Hollywood Love Story de Daniel Raim (2015, 1h41), produit par Adama Films.

Dans le cadre de l’hommage à Ingrid Bergman sera projeté :

Jag Är Ingrid (Je suis Ingrid/Ingrid Bergman, in Her Own Words) de Stig Björkman (2015, 1h54), produit par Stina Gardell/Mantaray Film.

Et, à l’occasion de la célébration des 60 ans de la création de la Palme d’or :

La Légende de la Palme d’or (The Golden Palm's Legend) d’Alexis Veller (2015, 1h10), produit par AV Productions.

 

Pour le centenaire d’Orson Welles, une rétrospective lui est dédiée :

Citizen Kane d’Orson Welles (1941, 1h59).

Une présentation de Warner Bros. Restauration 4k réalisée chez Warner Bros. Motion Picture Imagery par l’étalonneuse Janet Wilson, sous la supervision de Ned Price. Le négatif original n’existant plus, image reconstituée d’après trois interpositifs noirs et blancs à grain fin support nitrate. Son optique "RCA squeeze duplex format".

The Third Man (Le troisième homme) de Carol Reed (1949, 1h44).

Une présentation de StudioCanal. Marron, élément nitrate de 2e génération (négatif original inexistant), numérisé en 4K et restauré image par image en 4K par Deluxe en Angleterre. Restauration supervisée par Studiocanal.

The Lady from Shanghai (La dame de Shanghai) d’Orson Welles (1948, 1h27).

Présenté par Park Circus. Restauration en 4K chez Colorworks à Sony Pictures. Le négatif d'origine en nitrate a été scanné en 4K chez Deluxe à Hollywood avant restauration numérique, un travail complété chez MTI Film à Los Angeles. Restauration sonore au Chase Audio chez Deluxe, étalonnage et DCP préparés par Colorworks.

Ainsi que deux documentaires sur Orson Welles :

Orson Welles, autopsie d’une légende d’Elisabeth Kapnist (2015, 56mn), produit par Phares et Balises et Arte France.

This Is Orson Welles de Clara et Julia Kuperberg (2015, 53mn) produit par TCM Cinéma et Wichita Films.

 

Une soirée Barbet Schroeder

More de Barbet Schroeder (1969, 1h57).

Restauration chez Digimage Classics, dans une filière 2K. Le laboratoire a travaillé d'après les négatifs originaux image et son. L'étalonnage a été supervisé par Barbet Schroeder.

Le film suivra la projection d'Amnesia (2015, 1h36) en Séance spéciale.

Suite à la disparition récente du cinéaste, un hommage à Manoel de Oliveira est également prévu :

Grâce à la fille de Manoel de Oliveira, Adelaide Trêpa, et à son petit-fils Manuel Casimiro qui l’ont permis, en lien avec José Manuel Costa, directeur, et Jui Machado, sous-directeur de la Cinemateca Portuguesa, le Festival de Cannes projettera son film posthume Visita ou Memórias e confissões (1982, 1h08). Totalement inédit, il n’aura été montré qu’à la Cinemateca Portuguesa de Lisbonne et Porto, ville natale de Manoel de Oliveira.

Les 120 ans du Cinématographe

Après Georges Méliès dans la Grande Salle et à l'occasion de la célébration des 120 ans de la naissance du Cinématographe Lumière, projection d'un montage de films Lumière dans le Grand Théâtre Lumière. Une présentation de l'Institut Lumière, du Centre national du cinéma et de la Cinémathèque française. Projection en DCP 4K. Restauration 4K conduite par Eclair Group, en collaboration avec l'Immagine Ritrovata.

 

Copies restaurées

Rocco e i suoi fratelli (Rocco et ses frères) de Luchino Visconti (1960, 2h57).

Une présentation de la Film Foundation. Une restauration de la Cineteca di Bologna à L’Immagine Ritrovata laboratory en association avec Titanus, TF1 Droits Audiovisuels et The Film Foundation. Restauration financée par Gucci et The Film Foundation.

Les yeux brûlés de Laurent Roth (1986, 58mn).

Une présentation du CNC et de l’ECPAD en présence de Laurent Roth. Restauration numérique effectuée à partir de la numérisation en 2K des négatifs 35 mm et la numérisation des éléments originaux s’ils existaient encore pour les images d’archives. Restauration réalisée par le laboratoire du CNC à Bois-d'Arcy.

Ascenseur pour l’échafaud de Louis Malle (1958, 1h33).

Restauration 2K présentée par Gaumont. Travaux image effectués par Eclair, son restauré par Diapason en partenariat avec Eclair.

La Noire de… (Black Girl) de Ousmane Sembène (1966, 1h05)

Restauré par The Film Foundation pour le World Cinema Project en collaboration avec le Sembène Estate, l’Institut national de l’audiovisuel, INA, les laboratoires Eclair et le Centre national du cinéma et de l’image animée, CNC.

Restauration menée à la Cineteca di Bologna/L'Immagine Ritrovata Laboratory.

Précédé du documentaire :

SEMBENE! de Samba Gadjigo et Jason Silverman (2015, 1h22).

Produit par Galle Ceddo Projects, Impact Partners, New Mexico Media Partners, SNE Partners.

Insiang de Lino Brocka (1976, 1h35).

Le premier long métrage philippin à être présenté à Cannes.

Restauré par The Film Foundation pour le World Cinema Project. Restauration Cineteca di Bologna/L'Immagine Ritrovata financée par le World Cinema Project de la Film Foundation et le Film Development Council des Philippines.

Sur (Le Sud) de Fernando Solanas (1988, 2h03).

Présenté par Cinesur et Blaq Out en partenariat avec UniversCiné et l'Incaa. Restauration en haute définition réalisée par le laboratoire Cinecolor - Industrias Audiovisuales S.A, dirigée par Roberto Zambrino et supervisée par Fernando Solanas à l'occasion de la restauration de l'ensemble de ses films qui sortiront en coffret DVD (éditions Blaq Out).

Zangiku Monogatari (Le conte du chrysanthème tardif) de Kenji Mizoguchi (1939, 2h23).

Une présentation du studio Shochiku. La restauration numérique, issue d’un transfert 4K (projection 2K), a été réalisée par Shochiku Co., Ltd.

Jingi Naki Tatakai (Combat sans code d’honneur) de Kinji Fukasaku (1973, 1h39).

Une présentation de TOEI Company, LTD. Restauration numérique en 2K réalisée à partir du négatif original 35mm par TOEI LABO TECH. Distribution France : Wild Side Films.

Szegénylegények (Les Sans-Espoir) de Miklós Jancsó (1965, 1h28).

Une présentation du Hungarian National Film Fund et du Hungarian National Digital Film Archive and Film Institute (MaNDA). En compétition au Festival de Cannes en 1966. Restauration 2K image et son par le Hungarian Filmlab à partir du négatif 35mm.

Les ordres (Orderers) de Michel Brault (1974, 1h48).

Une présentation de "Éléphant, mémoire du cinéma québécois". Numérisation haute définition à partir de trois sources : négatif original 35 mm couleur A et B, interpositif et internégatif 35 mm. Son restauré à partir d'un mix magnétique 35 mm trois pistes. Restauration dirigée par Marie-José Raymond et étalonnage de Claude Fournier, en collaboration avec le réalisateur, Michel Brault, à Technicolor Montréal.

Panique de Julien Duvivier (1946, 1h31).

Présenté par TF1 DA. Le négatif original ayant disparu, restauration en 2K chez Digimage à partir du marron nitrate.

Xia Nu (俠女/A Touch of Zen) de King Hu (1973, 3h).

Une présentation du Taiwan Film Institute. Premier film taïwanais au Festival de Cannes et premier film en langue mandarin à y être présenté. 40e anniversaire du grand prix de la Commission supérieure technique en 1975. Restauration numérique réalisée en 4K par L’Immagine Ritrovata à Bologne à partir du négatif. Le directeur de la photographie a supervisé l’étalonnage.

Dobro Pozhalovat, Ili Postoronnim Vkhod Vospreshchen (Welcome or No Trespassing) d'Elem Klimov (1964, 1h14).

Une présentation de la Open World Foundation et de Mosfilm. Numérisation en 2K, restauration son et image de Mosfilm et Krupny Plan.

La Historia oficial (L’Histoire officielle) de Luis Puenzo (1984, 1h50).

Une présentation de Historias Cinematográficas. Prix d'interprétation féminine ex-aequo au Festival de Cannes 1985 pour Norma Aleandro et Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1986. Restauration en 4K à partir du négatif original. Réétalonnage mené par le réalisateur et le directeur de la photographie. Son numérisé à partir d’une restauration du support magnétique puis remixé en 5.1 avec de nouveaux effets et orchestrations additionnelles. Financement par le National Film Institute argentin (Incaa) et travail exécuté à Cinecolor Lab sous la supervision du réalisateur-producteur Luis Puenzo.

Marius d'Alexander Korda (1931, 2h), scénario et dialogues de Marcel Pagnol.

Restauration par la Compagnie méditerranéenne de film - MPC et La Cinémathèque française, avec le soutien du CNC, du Fonds culturel franco-américain DGA-MPA-Sacem- WGAW, le concours d’Arte France Unité Cinéma et des Archives audiovisuelles de Monaco, avec la participation de la Sogeda Monaco. La restauration 4K a été supervisée par Nicolas Pagnol et Hervé Pichard (La Cinémathèque française). Les travaux ont été réalisés par le laboratoire Digimage. L’étalonnage a été mené par Guillaume Schiffman.

 

Cannes Classics se passe également au Cinéma de la Plage :

Ran d’Akira Kurosawa (1985, 2h42).

Négatif original numérisé en 4K et restauré image par image en 4K par Eclair. Restauration image, étalonnage et restauration son supervisés par Studiocanal en collaboration avec Kadokawa (coproducteur japonais). Étalonnage validé par M. Ueda (chef opérateur), collaborateur d'Akira Kurosawa sur le tournage du film.

Hibernatus d’Édouard Molinaro (1969, 1h40).

Restauration 2K présentée par Gaumont. Travaux images effectués par Eclair, son restauré par Diapason en partenariat avec Eclair.

Le grand blond avec une chaussure noire d’Yves Robert (1972, 1h30).

Restauration 2K présentée par Gaumont. Travaux images effectués par Eclair, son restauré par Diapason en partenariat avec Eclair.

Jurassic Park 3D de Steven Spielberg (1993, 2h01).

Ivan Le terrible 1 et 2 de Sergueï Eisenstein (1944, 1h39, et 1945, 1h25).

Restauration numérique son et image effectuée par Mosfilm Cinema Concern sous la supervision de Karen Shakhnazarov.

The Terminator de James Cameron (1984, 1h48).

Metro-Goldwyn-Mayer Studios présentera le film avant la ressortie mondiale par Park Circus.

The Usual Suspects de Brian Singer (1995, 1h46).

Metro-Goldwyn-Mayer Studios présentera le film en DCP pour la première fois, 20 ans après sa première projection au Festival de Cannes.

Hôtel du Nord de Marcel Carné (1938, 1h35).

Une restauration présentée par MK2 avec le soutien du CNC. Restauration image 2K (d’après un scan 4K du négatif image nitrate) faite par Digimage Classics.

Joe Hill de Bo Widerberg (1971, 1h50).

Restauration 2K présentée par Malavida Films et le Swedish Film Institute qui a mené le travail à partir du négatif original.

Par ailleurs, le Cinéma de la Plage présentera en avant-première mondiale Enragés d'Éric Hannezo (2015, 1h40), avec Lambert Wilson, Guillaume Gouix et Virginie Ledoyen. Il s'agit d'une séance spéciale, hors du cadre de Cannes Classics. 

Article rédigé et proposé par B.G
le 16/04/2015 à 13:08
Personne n'a encore réagi à cet article, soyez le premier !
Cet article vous fait réagir ?
Commentez les articles qui vous sont proposés !
Faites nous connaitre votre opinion !
Connectez vous !

Le reste de l'actualité

CINÉMA DU RÉEL 2019
CINÉMA DU RÉEL 2019
Mort du cinéaste Patrick Grandperret
Mort du cinéaste Patrick Grandperret
Alejandro González Iñárritu, président du jury du 72e Festival de Cannes
Alejandro González Iñárritu, président du jury du 72e Festival de Cannes
Oscars 2019 :  Bohemian Rhapsody  triomphe à Los Angeles
Oscars 2019 : 'Bohemian Rhapsody' triomphe à Los Angeles
Disparition du réalisateur Stanley Donen
Disparition du réalisateur Stanley Donen
César 2019
César 2019
Berlin 2019 -  Synonymes’ et ‘Grâce à Dieu’ dominent le palmarès
Berlin 2019 - 'Synonymes’ et ‘Grâce à Dieu’ dominent le palmarès
Disparition du comédien Bruno Ganz
Disparition du comédien Bruno Ganz
BERLINALE 2019
BERLINALE 2019
Premiers Plans
Premiers Plans
César 2019 : Une présidente pour la 44e cérémonie
César 2019 : Une présidente pour la 44e cérémonie
 Mon bébé  triomphe à l Alpe d Huez
"Mon bébé" triomphe à l'Alpe d'Huez
FESTIVAL TÉLÉRAMA
FESTIVAL TÉLÉRAMA
76es Golden Globes :
76es Golden Globes :
Décès de Bernardo Bertolucci
Décès de Bernardo Bertolucci
Voyage à travers le cinéma politique et poétique de Chapour Haghighat
Voyage à travers le cinéma politique et poétique de Chapour Haghighat
Mort de Stan Lee, créateur des superhéros Marvel
Mort de Stan Lee, créateur des superhéros Marvel
Festival du film coréen à Paris
Festival du film coréen à Paris
Disparition de Philippe Gildas
Disparition de Philippe Gildas
La cérémonie des César sera dédiée à Charles Aznavour
La cérémonie des César sera dédiée à Charles Aznavour
30 ans sinon rien !
30 ans sinon rien !
L’Étrange festival – 24e édition
L’Étrange festival – 24e édition
DEAUVILLE 2018 HOMMAGE À MORGAN FREEMAN
DEAUVILLE 2018 HOMMAGE À MORGAN FREEMAN
VENEZIA 75
VENEZIA 75
Locarno 2018
Locarno 2018
Disparition de Claude Lanzmann
Disparition de Claude Lanzmann
Cinéma plein air La Villette
Cinéma plein air La Villette
Festival des cinémas arabes (1ère édition)
Festival des cinémas arabes (1ère édition)
Champs-Élysées Film Festival 2018
Champs-Élysées Film Festival 2018
Annecy 2018
Annecy 2018
Cannes 2018 - La Semaine de la critique
Cannes 2018 - La Semaine de la critique
 71e édition du Festival de Cannes: palmarès
71e édition du Festival de Cannes: palmarès
Un certain regard - le jury
Un certain regard - le jury
CANNES 2018: La conférence de presse du jury
CANNES 2018: La conférence de presse du jury
CANNES 2018: c est parti - ouverture
CANNES 2018: c'est parti - ouverture
Disparition de Pierre Rissient
Disparition de Pierre Rissient
Cannes 2018 - L Acid révèle sa programmation
Cannes 2018 - L'Acid révèle sa programmation
Cannes Classics 2018
Cannes Classics 2018
Cannes 2018 - La 50e sélection de la Quinzaine des réalisateurs
Cannes 2018 - La 50e sélection de la Quinzaine des réalisateurs
Cannes 2018 - L’Œil d’or lève le voile sur son jury
Cannes 2018 - L’Œil d’or lève le voile sur son jury
Disparition du cinéaste Miloš Forman
Disparition du cinéaste Miloš Forman
Cannes 2018 - La sélection officielle dévoilée et les films rajoutés
Cannes 2018 - La sélection officielle dévoilée et les films rajoutés
Cannes 2018 - Édouard Baer, maître des cérémonies
Cannes 2018 - Une femme et un homme s'affichent
Cannes 2018 -
Cannes 2018 -
Le Festival de Cannes 2018 sera présidé par une actrice (LES JURYS)
Le Festival de Cannes 2018 sera présidé par une actrice (LES JURYS)
Shinsuke Ogawa & Ogawa Pro
Shinsuke Ogawa & Ogawa Pro
Cinéma du Réel
Cinéma du Réel
Une brève histoire du temps
Une brève histoire du temps
OSCAR 2018
OSCAR 2018
Retour Haut de page