BERLINALE 2019

BERLINALE 2019

Du 7 au 17 février la Berlinale ouvre ses portes aux professionnels et au public pour l’un des plus prestigieux festivals de cinéma de l’année

Juliette_Binoche

La présidente, Juliette Binoche, sera ainsi accompagnée du critique du Los Angeles Times Justin Chang, récemment désigné critique de l’année par le Los Angeles Press Club, de l’actrice allemande Sandra Hüller (Toni Erdmann, Une valse dans les allées), du cinéaste chilien Sebastián Lelio (Une femme fantastique, Oscar du meilleur film étranger en 2018, Désobéissance et Gloria Bell), du conservateur en chef cinema du MoMa à New York Rajendra Roy, et de la Britannique Trudie Styler, productrice (Arnaques, crimes et botanique de Guy Ritchie, Il était une fois dans le Queens de Dito Montiel, Moon de Duncan Jones, ou encore Still Alice de Richard Glatzer et Wash Westmoreland), mais aussi actrice (vue récemment dans la série Maniac) et réalisatrice.

The Kindness of Strangers (Danemark) de Lone Scherfig, avec Tahar Rahim et Zoe Kazan [Film d’ouverture]

 A

COMPÉTITION

A Tale of Three Sisters (Turquie) de Emin Alper, avec Cemre Ebüziyya et Ece Yüksel
Der Boden unter den Füßen (Autriche) de Marie Kreutzer, avec Valerie Pachner et Pia Hierzegger
Dieu existe son nom est Petrunya (Macédoine) de Teona Strugar Mitevska, avec Zorica Nusheva et Labina Mitevska, sortie française le 1er mai
Elisa & Marcela (Espagne) de Isabel Coixet, avec Natalia De Molina et Greta Fernandez
Der Goldene Handschuh (Allemagne) de Fatih Akin, avec Jonas Dassler et Margarethe Tiesel
Grâce à Dieu (France) de François Ozon, avec Melvil Poupaud et Denis Ménochet, sortie française le 20 février
Ich war zuhause aber (Allemagne) de Angela Schanelec, avec Maren Eggert et Franz Rogowski
Mr. Jones (Pologne) de Agnieszka Holland, avec James Norton et Vanessa Kirby
Öndög (Mongolie) de Wang Quan An, avec Dulamjav Enkhtaivan et Aorigeletu
One second (Chine) de Zhang Yimou, avec Zhang Yi et Fan Wei
Out Stealing Horses (Norvège) de Hans Petter Moland, avec Stellan Skarsgård et Tobias Santelmann
La paranza dei bambini (Italie) de Claudio Giovannesi, avec Francesco Di Napoli et Ar Tem
Répertoire des villes disparues (Canada) de Denis Côté, avec Robert Naylor et Josée Deschênes
So long my son (Chine) de Wang Xiaoshuai, avec Wang Jingchun et Yong Mei
Synonymes (France) de Nadav Lapid, avec Tom Mercier et Quentin Dolmaire, sortie française le 27 mars
Systemsprenger (Allemagne) de Nora Fingscheidt, avec Helena Zengel et Albrecht Schuch

HORS COMPÉTITION

L’Adieu à la nuit (France) de André Téchiné, avec Catherine Deneuve et Kacey Mottet Klein, sortie française le 24 avril
Amazing Grace (États-Unis) de Alan Elliott
Marighella (Brésil) de Wagner Moura, avec Seu Jorge et Adriana Esteves
The Operative (Israël) de Yuval Adler, avec Diane Krüger et Martin Freeman
Varda par Agnès (France) de Agnès Varda
Vice (États-Unis) de Adam McKay, avec Christian Bale et Amy Adams, sortie française le 13 février
Anthropocene The Human Epoch (Canada) de Jennifer Baichwal, Nicholas De Pencier et Edward Burtynsky
The Boy who harnessed the Wind (Royaume-Uni) de Chiwetel Ejiofor, avec Chiwetel Ejiofor et Maxwell Simba
Brecht (Allemagne) de Heinrich Breloer, avec Burghart Klaußner et Tom Schilling
Celle que vous croyez (France) de Safy Nebbou, avec Juliette Binoche et François Civil, sortie française le 27 février
Es hätte schlimmer kommen können Mario Adorf (Allemagne) de Dominik Wessely, avec Mario Adorf et Senta Berger
Gully Boy (Inde) de Zoya Akhtar, avec Ranveer Singh et Alia Bhatt
Lampenfieber (Allemagne) de Alice Agneskirchner
El norte (États-Unis) de Gregory Nava, avec Zaide Silvia Gutierrez et David Villalpando [Version restaurée]
Peter Lindbergh Women stories (Allemagne) de Jean Michel Vecchiet
Le Photographe (Inde) de Ritesh Batra, avec Nawazuddin Siddiqui et Sanya Malhotra, sortie française le 24 avril
Watergate (États-Unis) de Charles Ferguson
Weil Du nur einmal lebst Die Toten Hosen auf Tour (Allemagne) de Cordula Kablitz-Post

A1 

PANORAMA

Friends link: 070-463 70-331 hp0-j73 c-tfin52-66 mb6-700 70-414 m70-101 og0-093 1z0-481 a00-240
37 seconds (Japon) de Hikari, avec Mei Kayama et Misuzu Kanno
90’s (États-Unis) de Jonah Hill, avec Sunny Suljic et Katherine Waterston, sortie française le 24 avril
A Dog Barking at the Moon (Chine) de Xiang Zi, avec Nan Ji et Naren Hua
A Dog called Money (Irlande) de Seamus Murphy
All my loving (Allemagne) de Edward Berger, avec Lars Eidinger et Nele Mueller-Stöfen
La Arrancada (Cuba) de Aldemar Matias
Der Atem (Allemagne) de Uli M. Schueppel, avec Eva-Maria Lemke et Alexander Jacoby
Brève histoire de la planète verte (Argentine) de Santiago Loza, avec Romina Escobar et Paula Grinszpan
Buoyancy (Australie) de Rodd Rathjen, avec Sarm Heng et Thanawut Kasro
Chained (Israël) de Yaron Shani, avec Eran Naim et Stav Almagor
Dafne (Italie) de Federico Bondi, avec Carolina Raspanti et Antonio Piovanelli
The Day After I’m Gone (Israël) de Nimrod Eldar, avec Menashe Noy et Zohar Meidan
Divino Amor (Brésil) de Gabriel Mascaro, avec Dira Paes et Julio Machado
La fiera y la fiesta (République Dominicaine) de Laura Amelia Guzman et Israel Cardenas, avec Geraldine Chaplin et Udo Kier
Flatland (Afrique du Sud) de Jenna Bass, avec Faith Baloyi et Nicole Fortuin
Flesh out (Italie) de Michela Occhipinti, avec Verida Beitta Ahmed Deiche
Greta (Brésil) de Armando Praça, avec Marco Nanini et Denise Weinberg
Hellhole (Belgique) de Bas Devos, avec Alba Rohrwacher et Willy Thomas
Idol (Corée du Sud) de Lee Su-jin, avec Han Seok-kyu et Sul Kyung-gu
Jessica Forever (France) de Caroline Poggi et Jonathan Vinel, avec Aomi Muyock et Sebastian Urzendowsky, sortie française le 1er mai
Kislota (Russie) de Alexander Gorchilin, avec Filipp Avdeev et Alexander Kuznetsov
Lemebel (Chili) de Joanna Reposi Garibaldi
Light of My Life (États-Unis) de Casey Affleck, avec Anna Pniowsky et Casey Affleck
Les Membres de la famille (Argentine) de Mateo Bendesky, avec Tomas Wicz et Laila Maltz
Midnight Traveler (États-Unis) de Hassan Fazili
The Miracle of the Saragossa Sea (Grèce) de Syllas Tzoumerkas, avec Angeliki Papoulia et Youla Boudali
Monos (Colombie) de Alejandro Landes, avec Julianne Nicholson et Moises Arias
Normal (Italie) de Adele Tulli
O Beautiful Night (Allemagne) de Xaver Böhm, avec Noah Saavedra et Marko Mandic
Savovi (Serbie) de Miroslav Terzic, avec Snezana Bogdanovic et Marko Bacovic
Schönheit & Vergänglichkeit (Allemagne) de Annekatrin Hendel
Searching Eva (Allemagne) de Pia Hellenthal
Selfie (Italie) de Agostino Ferrente
Serendipity (États-Unis) de Prune Nourry
The Shadow Play (Chine) de Lou Ye, avec Jing Boran et Song Jia
Shooting the Mafia (Irlande) de Kim Longinotto
Skin (États-Unis) de Guy Nattiv, avec Jamie Bell et Danielle Macdonald
The Souvenir (Royaume-Uni) de Joanna Hogg, avec Honor Swinton Byrne et Tom Burke
Staff Only (Espagne) de Neus Ballus, avec Elena Andrada et Sergi Lopez
Système K (France) de Renaud Barret
Talking about Trees (Sudan) de Suhaib Gasmelbari
Tremblements (Guatemala) de Jayro Bustamante, avec Juan Pablo Olyslager et Diane Bathen, sortie française le 1er mai
Waiting for the Carnival (Portugal) de Marcelo Gomes
Western Arabs (Danemark) de Omar Shargawi
What She Said The Art of Pauline Kael (États-Unis) de Rob Garver

Berlin 2019 - La Berlinale signe la charte 5050X2020

Après Cannes, Venise, Locarno, Annecy ou encore Toronto, la Berlinale a à son tour signé la charte 5050X2020 en faveur de la parité dans les festivals.
Le 9 décembre, Dieter Kosslick, le directeur du festival de Berlin, a signé la charte 5050X2020, à l'occasion de la conférence "Gender, Genre and Big budgets", organisée par Women in Film and Television (WIFT), et le festival international du film de femmes de Dortmund/Cologne.
La Berlinale s’engage ainsi à œuvrer pour une représentation égale des hommes et des femmes au sein de ses comités de direction et de sélection d’ici 2020, et à publier des statistiques sur la répartition des films soumis et sélectionnés.
Cette année, avec sept films, les réalisatrices représentent 40% de la compétition. Par ailleurs le taux de femmes présentes au sein du comité de sélection pour la compétition et autres sections majeures est de 80,25%, a souligné Dieter Kosslick.

BERLINALE SPECIAL

Peter Lindbergh - Women Stories - Jean Michel Vecchiet (Allemagne)
It Could Have Been Worse – Mario Adorf - Dominik Wessely (Allemagne)
ANTHROPOCENE: The Human Epoch - Jennifer Baichwal (Canada)
The North - Gregory Nava (États-Unis)
Brecht - Heinrich Breloer (Allemagne/Autriche)
Watergate - Charles Ferguson (États-Unis)
Photograph - Ritesh Batra (Inde/Allemagne/États-Unis)
You Only Live Once - Die Toten Hosen on Tour - Cordula Kablitz-Post (Allemagne)
Celle que vous croyez [+] - Safy Nebbou (France)
The Boy Who Harnessed the Wind [+] - Chiwetel Ejiofor (Royaume-Uni/États-Unis)
Kids in the Spotlight - Alice Agneskirchner (Allemagne)
Gully Boy - Zoya Akhtar (Inde)

SP

Juliette Binoche défend Harvey Weinstein à la Berlinale

 

 Berlin 2019 - Le film chinois "One Second" retiré de la compétition

Le nouveau film de Zhang Yimou devait être projeté à la presse jeudi 14 février à 21h30. Il n'aurait pas passé la censure chinoise.
Annoncée depuis le 17 janvier dernier, la sélection de One Second, le nouveau long de Zhang Yimou, vient d'être annulée. Un message officiel de la production du film a été posté sur le réseau social chinois Weibo, l'équivalent local de Twitter, avançant l'argument d'un problème technique empêchant sa projection (lien chinois).
Toutefois, l'ombre de la censure est également évoquée par les professionnels. One Second raconte l'histoire d'un détenu interné dans un camp de travail dans le nord-ouest de la Chine pendant la révolution culturelle dans les années 1970. L'homme s'échappe de la prison pour voir sa fille au cinéma, qui joue dans un film. Dans la salle, il rencontre une femme sans domicile fixe qui cherche à tous prix à s'emparer de la bobine.
Contacté par Le film français, le vendeur international (Edko Films) n'a pas encore répondu leurs questions sur les raisons spécifiques de cette annulation. De son côté, la Berlinale vient de publier le message suivant : "En raison des difficultés techniques rencontrées pendant la postproduction, One Second de Zhang Yimou ne pourra finalement pas être présenté le 15 février dans le cadre de la compétition de la Berlinale. La compétition est de fait réduite à 16 films concourant pour les trophées. À la place, le festival projettera un film ancien de Zhang Yimou. Plus d'informations à venir."
C'est le deuxième film chinois de cette 69e Berlinale à être retiré, après avoir été sélectionné, pour des "raisons techniques". La semaine dernière, la comédie romantique Better Days de Derek Kwok Cheung Tsang, pris dans la sélection Generation 14Plus du festival, avait été annulée car le film était "toujours en postproduction".

A5

FORUM

African Mirror de Mischa Hedinger
Aidiyet (Belonging) de Burak Çevik
Bait de Mark Jenkin
Breathless Animals de Lei Lei
Chão (Landless) de Camila Freitas
Chun nuan hua kai (From Tomorrow on, I Will) de Ivan Markovic et Wu Linfeng
Demons de Daniel Hui
El despertar de las hormigas (Hormigas) d'Antonella Sudasassi Furniss
Erde (Earth) de Nikolaus Geyrhalter
Fern von uns (Far from Us) de Verena Kuri et Laura Bierbrauer
Fortschritt im Tal der Ahnungslosen (Progress in the Valley of the People Who Don’t Know) de Florian Kunert
Fourteen deDan Sallitt
Fukuoka de Zhang Lu
Heimat ist ein Raum aus Zeit (Heimat Is A Space in Time) de Thomas Heise
Kameni govornici (The Stone Speakers) de Igor Drljaca
Kimi no tori wa utaeru (And Your Bird Can Sing) de Sho Miyake
Die Kinder der Toten de Kelly Copper et Pavol Liska
Lapü de César Alejandro Jaimes et Juan Pablo Polanco
Malchik russkiy (A Russian Youth) de Alexander Zolotukhin
Man you (Vanishing Days) de Zhu Xin
Monstri. (Monsters.) de Marius Olteanu
Mother, I Am Suffocating. This Is My Last Film About You. de Lemohang Jeremiah Mosese
MS Slavic 7 de Sofia Bohdanowicz et Deragh Campbell
Nasht (Leakage) de Suzan Iravanian
Ne croyez surtout pas que je hurle (Just Don't Think I'll Scream) de Frank Beauvais
Nos défaites (Our Defeats) de Jean-Gabriel Périot (photo)
Olanda de Bernd Schoch
Oufsaiyed Elkhortoum (Khartoum Offside) de Marwa Zein
The Plagiarists de Peter Parlow
A portuguesa (The Portuguese Woman) de Rita Azevedo Gomes
Querência (Homing) d'Helvécio Marins Jr.
Retrospekt de Esther Rots
A rosa azul de Novalis (The Blue Flower of Novalis) de Gustavo Vinagre et Rodrigo Carneiro
Serpentário (Serpentarius) de Carlos Conceicço
So Pretty de Jessie Jeffrey Dunn Rovinelli
Gli ultimi a vederli vivere (The Last to See Them) de Sara Summa
Une rose ouverte / Warda (An Open Rose) de Ghassan Salhab
Weitermachen Sanssouci (Music and Apocalypse) de Max Linz, Germany
Years of Construction d'Heinz Emigholz
Can’t You See Them? – Repeat. de Clarissa Thieme
False Belief de Lene Berg
Labour Power Plant de Romana Schmalisch & Robert Schlicht
SHAYNE de Stephan Geene

SP

GENERATION

2040
Anbessa
Ani
Armed Lullaby
Baracoa
Beol-sae
Bulbul Can Sing
By the Name of Tania
By the Name of Tania
City Plaza Hotel
Cleo
Cocodrilo
Daniel fait face
Dian jiao jian
Di yi ci de li bie
El tamaño de las cosas
Espero tua (re)volta
Four Quartets
Guo chun tian
Hush
Kids
Kinder
Knives and Skin
Kok-du yi-ya-ki
Leaking Life
Le dernier jour d’automne
Liberty
Los ausentes
Lotte ja kadunud lohed
Magralen
Månelyst i Flåklypa
Mientras las olas
Mosul 980
Pappa
Paula sans lui
#pestverhaal
Pouštět draka
Rekonstruktion Utøya
She-Pack
Sœurs Jarariju
Story
Sune vs Sune
Tattoo
The Body Remembers When the World Broke Open
The Magic Life of V
The Red Phallus
Tigre
Une colonie
We Are Little Zombies
Where We Belong
Yulia & Juliet

Agnès Varda à la Berlinale : "Je dois me préparer à dire au revoir, à partir"

À 90 ans, la cinéaste de la Nouvelle vague est à l'honneur du Festival du Film International de Berlin (Berlinale), qui se déroule jusqu'au 17 février. L'occasion pour la prolifique réalisatrice de présenter hors compétition Varda par Agnès, un film documentaire en deux parties où elle revient sur ses soixante années de carrière.

 

  À cette occasion, elle a également reçu le prix Berlinale Kamera, récompensant l’ensemble de sa carrière.

OURS D'OR CHARLOTTE RAMPLING

Au festival de Berlin, Charlotte Rampling a déjà remporté l'Ours d'argent de la meilleure actrice pour sa performance dans "45 ans" en 2015. Neuf ans plus tôt, elle avait été la présidente du jury

Un ours d'or d'honneur a été remis à l'actrice britannique Charlotte Rampling par le directeur de la 69e édition de la Berlinale, Dieter Kosslick, en présence de la réalisatrice italienne Liliana Cavani, venue aussi rendre hommage à celle qui a tourné dans son œuvre la plus controversée "Le portier de nuit" en 1974...
Au cours de cet hommage les films suivants ont été présentés:

Les Damnés (La caduta degli dei) de Luchino Visconti (1969)
Portier de nuit de Liliana Cavani (1974)
Stardust Memories de Woody Allen (1980)
Le Verdict (The Verdit) de Sidney Lumet (1982)
Max mon amour de Nagisa Ōshima (1986)
Sous le sable de François Ozon (2000)
Swimming Pool de François Ozon (2003)
Vers le sud de Laurent Cantet (2005)
The Look de Angelina Maccarone (documentaire 2011)
45 ans (45 Years) d'Andrew Haigh (2015)
Hannah (The Whale) d'Andrea Pallaoro (2017)

 

Charlotte Rampling est assurément l'une des comédiennes les plus distinguées dans le monde.

 

 

Article rédigé et proposé par B.G
le 07/02/2019 à 22:38
Personne n'a encore réagi à cet article, soyez le premier !
Cet article vous fait réagir ?
Commentez les articles qui vous sont proposés !
Faites nous connaitre votre opinion !
Connectez vous !

Le reste de l'actualité

Locarno 2019 - Un Léopard d’or pour Pedro Costa
Locarno 2019 - Un Léopard d’or pour Pedro Costa
LOCARNO 72
LOCARNO 72
Rétrospective GODARD / GODARD retrospective
Rétrospective GODARD / GODARD retrospective
Festival de cinéma plein air La Villette
Festival de cinéma plein air La Villette
Annecy 2019 – ‘J ai perdu mon corps’ doublement primé
Annecy 2019 – ‘J'ai perdu mon corps’ doublement primé
Teresa Villaverde Centre Pompidou
Teresa Villaverde Centre Pompidou
Cannes 2019 – ‘Une fille facile’ et ‘Alice et le maire’ distingués à la Quinzaine des réalisateurs
Cannes 2019 – ‘Une fille facile’ et ‘Alice et le maire’ distingués à la Quinzaine des réalisateurs
Annecy 2019 - Une affiche japonisante pour cette nouvelle édition
Annecy 2019 - Une affiche japonisante pour cette nouvelle édition
Reprise de la Quinzaine des Réalisateurs
Reprise de la Quinzaine des Réalisateurs
Cannes 2019 - La Palme d or décernée à
Cannes 2019 - La Palme d'or décernée à
Sylvester Stallone fait le show à Cannes
Sylvester Stallone fait le show à Cannes
Cannes 2019 – La Semaine de la critique sacre un film d’animation
Cannes 2019 – La Semaine de la critique sacre un film d’animation
Rendez-vous avec Alain Delon
Rendez-vous avec Alain Delon
CANNES 2019 c est parti
CANNES 2019 c'est parti
Cannes 2019 -  Palme à Alain Delon…Thierry Frémaux fait le point
Cannes 2019 - Palme à Alain Delon…Thierry Frémaux fait le point
Cannes 2019 - 4 rencontres remplaceront la Leçon de cinéma
Cannes 2019 - 4 rencontres remplaceront la Leçon de cinéma
12 films en compétition pour le 8e Champs-Elysées Film Festival
12 films en compétition pour le 8e Champs-Elysées Film Festival
Cannes 2019 - L Acid dévoile sa programmation
Cannes 2019 - L'Acid dévoile sa programmation
Cannes 2019 - 18 documentaires en lice pour l’Œil d’or
Cannes 2019 - 18 documentaires en lice pour l’Œil d’or
Le Carrosse d or 2019 décerné à un cinéaste culte
Le Carrosse d'or 2019 décerné à un cinéaste culte
Cannes 2019 - Un cinéaste cambodgien pour présider la Caméra d’or
Cannes 2019 - Un cinéaste cambodgien pour présider la Caméra d’or
Cannes 2019 - La sélection de la 58e Semaine de la critique
Cannes 2019 - La sélection de la 58e Semaine de la critique
Cannes 2019 - La sélection de la 51e Quinzaine des réalisateurs
Cannes 2019 - La sélection de la 51e Quinzaine des réalisateurs
Cannes 2019: Neuf titres rejoignent la Sélection
Cannes 2019: Neuf titres rejoignent la Sélection
Cannes 2019 - Le jury d’Un certain regard révélé
Cannes 2019 - Le jury d’Un certain regard révélé
Décès d’Anémone
Décès d’Anémone
Cannes 2019 - Le jury autour du président Alejandro Gonzalez Iñárritu dévoilé
Cannes 2019 - Le jury autour du président Alejandro Gonzalez Iñárritu dévoilé
Cannes 2019 - le programme de Cannes Classics dévoilé
Cannes 2019 - le programme de Cannes Classics dévoilé
Cannes 2019: Film d ouverture, sélection officielle, Dernière séance
Cannes 2019: Film d'ouverture, sélection officielle, Dernière séance
Cannes 2019 - La sélection officielle dévoilée, avec une compétition très renouvelée (la liste complète)
Cannes 2019 - La sélection officielle dévoilée, avec une compétition très renouvelée (la liste complète)
Festival de Cannes 2019 - Agnès Varda sur l affiche
Festival de Cannes 2019 - Agnès Varda sur l'affiche
Cannes 2019 - Édouard Baer, maître de cérémonie
Cannes 2019 - Édouard Baer, maître de cérémonie
Cannes 2019 - Une présidente pour Un certain regard
Cannes 2019 - Une présidente pour Un certain regard
Alejandro González Iñárritu, président du jury du 72e Festival de Cannes
Alejandro González Iñárritu, président du jury du 72e Festival de Cannes
Festival du film policier de Beaune
Festival du film policier de Beaune
Disparition d Agnès Varda
Disparition d'Agnès Varda
CINÉMA DU RÉEL 2019
CINÉMA DU RÉEL 2019
Mort du cinéaste Patrick Grandperret
Mort du cinéaste Patrick Grandperret
Oscars 2019 :  Bohemian Rhapsody  triomphe à Los Angeles
Oscars 2019 : 'Bohemian Rhapsody' triomphe à Los Angeles
Disparition du réalisateur Stanley Donen
Disparition du réalisateur Stanley Donen
César 2019
César 2019
Berlin 2019 -  Synonymes’ et ‘Grâce à Dieu’ dominent le palmarès
Berlin 2019 - 'Synonymes’ et ‘Grâce à Dieu’ dominent le palmarès
Disparition du comédien Bruno Ganz
Disparition du comédien Bruno Ganz
Premiers Plans
Premiers Plans
César 2019 : Une présidente pour la 44e cérémonie
César 2019 : Une présidente pour la 44e cérémonie
 Mon bébé  triomphe à l Alpe d Huez
"Mon bébé" triomphe à l'Alpe d'Huez
FESTIVAL TÉLÉRAMA
FESTIVAL TÉLÉRAMA
76es Golden Globes :
76es Golden Globes :
Décès de Bernardo Bertolucci
Décès de Bernardo Bertolucci
Voyage à travers le cinéma politique et poétique de Chapour Haghighat
Voyage à travers le cinéma politique et poétique de Chapour Haghighat
Retour Haut de page