Cannes 2019 - La sélection officielle dévoilée, avec une compétition très renouvelée (la liste complète)

Cannes 2019 - La sélection officielle dévoilée, avec une compétition très renouvelée (la liste complète)

Au côté de Pierre Lescure, le président du Festival de Cannes, Thierry Frémaux, délégué général, a dévoilé la liste des films en sélection officielle (compétition, hors compétition, séances spéciales, séances de minuit, Un certain regard) de la 72e édition, qui se tiendra du 14 au 25 mai.

Après un mot de Pierre Lescure sur l’hommage rendu à Agnès Varda avec la splendide affiche dévoilée il y a quelques jours, réalisée à partir d’une photo prise sur le tournage de son premier film, La pointe courte, à 26 ans, Thierry Frémaux a dévoilé la sélection de cette 72e édition du Festival de Cannes. Forte aujourd’hui de 19 titres dont le film d’ouverture (laissant la place à un ou deux ajouts) la sélection 2019 est "romantique et politique" selon le délégué général, où prédomine aussi le cinéma de genre, parfois caché, a-t-il noté. Et en écho à l’affiche, la sélection est marquée par une plus forte présence féminine, avec quatre réalisatrices sélectionnées en compétition - comme en 2011- et 13 déjà annoncées dans l’ensemble de la sélection officielle.
Le président du jury, le Mexicain Alejandro González Iñárritu, et les membres de son jury, non encore connus, découvriront le premier film qu’ils auront à juger dès l’ouverture, le 14 mai, avec les zombies de l’Américain Jim Jarmusch, dans The Dead Don’t Die – avec Bill Murray, Adam Driver, Tilda Swinton, Chloë Sevigny, Steve Buscemi, Danny Glover, Iggy Pop, etc. – déjà annoncé. Outre le cinéaste américain, les grands noms du 7e art mondial seront bien à nouveau au rendez-vous de la compétition. Thierry Frémaux a ainsi retenu le nouvel opus de l’Espagnol Pedro Almodóvar, Douleur et gloire, qui réunit Penélope Cruz et Antonio Banderas ; Le traître de l’Italien Marco Bellocchio, sur la mafia sicilienne ; Le jeune Ahmed des Belges, deux fois palmés, Jean-Pierre et Luc Dardenne, sur la radicalisation islamiste d’un jeune homme ; Roubaix, une lumière d’Arnaud Desplechin, avec Roschdy Zem, Antoine Reinartz, Léa Seydoux, Sara Forestier ; Sorry we Missed You de l’Anglais Ken Loach, également deux fois palmé, sur l’ubérisation de la société à travers un homme contraint de devenir chauffeur-livreur. Lauréat de la Palme d’or, une fois pour sa part, l’Américain Terrence Malick revient avec Une vie cachée, d’après l’histoire vraie d’un objecteur de conscience autrichien – interprété par August Dielh, au côté de Matthias Schoenaerts – sous le 3e Reich. Après son aventure américaine et anglophone, Xavier Dolan va dévoiler sur La Croisette Matthias et Maxime, tourné au Québec, dans lequel il donne également la réplique à Anne Dorval. Le Palestinien Elia Suleiman présentera pour sa part It Must Be Heaven, un récit autobiographique. Le Coréen Bong Joon Ho sera aussi de cette édition, deux ans après Okja pour Netflix, avec Parasite, bien prévu pour une sortie dans les salles françaises. Après Aquarius (2016), le Brésilien Kleber Mendonça Filho, en coréalisation cette fois avec Juliano Dornelles, montera pour la ­deuxième fois les marches, pour Bacurau.
Fait marquant de cette sélection, huit cinéastes franchissent le cap de la compétition, dont parmi eux les quatre réalisatrices. Il y a les cinéastes déjà venus en sélection officielle: le Roumain Corneliu Porumboiu, lauréat de la Caméra d’or en 2006 et venu plusieurs fois à Un certain regard, concourra avec Les siffleurs (ex.La gomera). Venue trois fois à Un certain regard, l’Autrichienne Jessica Hausner briguera la Palme avec Little Joe, un film sur les manipulations génétiques. Découverte au Certain regard avec son premier long, Naissance des pieuvres en 2007, la Française Céline Sciamma participera avec Portrait de la jeune fille en feu, avec Adèle Haenel et Noémie Merlant.
Les autres nouvelles entrées en compétition d’auteurs n’ayant jamais été sélectionnés en officielles sont : le Chinois Diao Yinan avec Le Lac aux oies sauvages, après avoir décroché en 2014 l’Ours d’or avec son polar Black Coal ; l’Américain Ira Sachs avec Frankie, qui se déroule au Portugal avec Isabelle Huppert dans le rôle principal ; la Française Justine Triet, remarquée à la Semaine de la critique avec Victoria, pour cette fois Sybil, à nouveau avec Virginie Efira ; la Franco-Sénégalaise Mati Diop pour son premier long métrage, Atlantique situé au Sénégal ; et le Français Ladj Ly, qui avait co-réalisé le documentaire pour la télévision très remarqué A voix haute, pour son premier long métrage pour le cinéma, une fiction, Les misérables, filmé à Montfermeil.
Au Certain regard, la sélection, composée à ce stade de 15 titres, compte déjà deux titres d’auteurs ayant plusieurs fois été sélectionnés en compétition, Jeanne de Bruno Dumont, et Chambre 2012, nouvel opus de Christophe Honoré filmé en février et mars et tout juste achevé, un film "très montparnassien" dixit Thierry Frémaux, avec Chiara Mastroianni, Vincent Lacoste, Benjamin Biolay, Camille Cottin, et Carole Bouquet. Au menu aussi de cette section aussi deux titres ukrainiens Dylda de Kantemir Balagov, découvert en 2017 dans cette section avec Tesnota, et Evge, premier film de Nariman Aliev ; un film d’animation français Les hirondelles de Kaboul, tiré du roman de Yasmina Khadra et signé Zabou Breitman et Eléa Gobbé Mévellec* ; trois premiers films de comédiens : La femme de mon frère, de la Québécoise Monia Chokri, révélée par Xavier Dolan dans Les amours imaginaires, Adam d’une autre actrice qui passe à la mise en scène, la Marocaine Maryam Touzani, vue dans Razzia de Nabil Ayouch ; The Climb, premier long de l’Américain Michael Covino, également comédien. Cette section accueille aussi Viendra le feu du Galicien Olivier Laxe ; Port Authority, une production franco-américaine signée de la réalisatrice Danielle Lessovitz ; Papicha de Mounia Meddour, dont l’action a pour cadre l’Algérie ; Bull premier long aussi d’une Américaine, Annie Silverstein ; Liberté du Français Albert Serra ; et deux titres venus d’Asie Zhuo ren mi mi et Liu yu tian.
Hors compétition, un évènement sera bien sûr la projection de Rocketman, le biopic sur Elton John qui sera présent le 16 mai lors de la projection, tandis que Nicolas Winding Refn montrera deux épisodes de sa série pour Amazon, Too Old to Die Young… alors que l’Anglais Asif Kapadia poursuit son travail documentaire sur des parcours tragiques, après Amy et Senna, cette fois il s’agit d’un personnage vivant en la personne de Diego Maradona. Deux français de deux générations très différentes auront les honneurs d’une projection hors compétition : Claude Lelouch pour Les plus belles années d’une vie, suite d’Un homme et une femme, où l’on retrouvera Jean-Louis Trintignant et Anouk aimée, au coté notamment de Monica Belluci, et Nicolas Bedos pour La belle époque, interprété par Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Doria Tillier, Fanny Ardant, Pierre Arditi, Denis Podalydès (de la Comédie-Française).
Parmi les séances spéciales, les festivaliers prendront notamment des nouvelles de trois grands auteurs Warner Herzog, Abel Ferrara et Alain Cavalier.
Pour la compétition, un gros évènement serait bien sûr Once Upon a Time in Hollywood. Thierry Frémaux a bien confirmé que Quentin Tarantino était toujours affairé à terminer le montage à temps mais rien n’est assuré, d’autant que le cinéaste travaille en 35 mm qui nécessite plus de temps encore. En revanche, Ad Astra de James Gray, qui avait été calé le 22 mai, ne sera pas prêt.

 

Article rédigé et proposé par B.G
le 24/04/2019 à 21:13
Personne n'a encore réagi à cet article, soyez le premier !
Cet article vous fait réagir ?
Commentez les articles qui vous sont proposés !
Faites nous connaitre votre opinion !
Connectez vous !

Le reste de l'actualité

La Nuit du Parrain 19 octobre
La Nuit du Parrain 19 octobre
Lumière 2019 – Pleine lumière sur Francis Ford Coppola
Lumière 2019 – Pleine lumière sur Francis Ford Coppola
Lyon célèbre le retour de Martin Scorsese
Lyon célèbre le retour de Martin Scorsese
Festival Lumière 2019
Festival Lumière 2019
Le festival de Zurich décerne ses prix
Le festival de Zurich décerne ses prix
FIFF 2019 -
FIFF 2019 -
San Sebastián 2019 - Plusieurs films français au palmarès
San Sebastián 2019 - Plusieurs films français au palmarès
Belle présence française au New York Film Festival
Belle présence française au New York Film Festival
Dinard 2019 – Double consécration pour “The Keeper”
Dinard 2019 – Double consécration pour “The Keeper”
Une présidente pour le 30e anniversaire de Dinard
Une présidente pour le 30e anniversaire de Dinard
TÉLÉRAMA DIALOGUE
TÉLÉRAMA DIALOGUE
Deauville 2019 - Triple consécration pour  Bull
Deauville 2019 - Triple consécration pour "Bull"
Venise 2019 - Le Lion rugit pour  Joker
Venise 2019 - Le Lion rugit pour "Joker"
Irréversible inversion intégrale
Irréversible inversion intégrale
Deauville 2019 - La compétition et les sélections
Deauville 2019 - La compétition et les sélections
Venise 2019: Semaine de la critique
Venise 2019: Semaine de la critique
Hommage à Yannick Bellon au Reflet Médicis
Hommage à Yannick Bellon au Reflet Médicis
Julie Andrews récompensée à la Mostra
Julie Andrews récompensée à la Mostra
L’Étrange festival rouvre ses portes pour cette 25e édition du 4 au 15 septembre comme d’habitude au Forum des Images
L’Étrange festival rouvre ses portes pour cette 25e édition du 4 au 15 septembre comme d’habitude au Forum des Images
Pedro Almodóvar reçoit le Lion d or pour l ensemble de sa carrière
Pedro Almodóvar reçoit le Lion d'or pour l'ensemble de sa carrière
76e Mostra de Venise: des stars et des polémiques
76e Mostra de Venise: des stars et des polémiques
Locarno 2019 - Un Léopard d’or pour Pedro Costa
Locarno 2019 - Un Léopard d’or pour Pedro Costa
LOCARNO 72
LOCARNO 72
Rétrospective GODARD / GODARD retrospective
Rétrospective GODARD / GODARD retrospective
Festival de cinéma plein air La Villette
Festival de cinéma plein air La Villette
Annecy 2019 – ‘J ai perdu mon corps’ doublement primé
Annecy 2019 – ‘J'ai perdu mon corps’ doublement primé
Teresa Villaverde Centre Pompidou
Teresa Villaverde Centre Pompidou
Cannes 2019 – ‘Une fille facile’ et ‘Alice et le maire’ distingués à la Quinzaine des réalisateurs
Cannes 2019 – ‘Une fille facile’ et ‘Alice et le maire’ distingués à la Quinzaine des réalisateurs
Annecy 2019 - Une affiche japonisante pour cette nouvelle édition
Annecy 2019 - Une affiche japonisante pour cette nouvelle édition
Reprise de la Quinzaine des Réalisateurs
Reprise de la Quinzaine des Réalisateurs
Cannes 2019 - La Palme d or décernée à
Cannes 2019 - La Palme d'or décernée à
Sylvester Stallone fait le show à Cannes
Sylvester Stallone fait le show à Cannes
Cannes 2019 – La Semaine de la critique sacre un film d’animation
Cannes 2019 – La Semaine de la critique sacre un film d’animation
Rendez-vous avec Alain Delon
Rendez-vous avec Alain Delon
CANNES 2019 c est parti
CANNES 2019 c'est parti
Cannes 2019 -  Palme à Alain Delon…Thierry Frémaux fait le point
Cannes 2019 - Palme à Alain Delon…Thierry Frémaux fait le point
Cannes 2019 - 4 rencontres remplaceront la Leçon de cinéma
Cannes 2019 - 4 rencontres remplaceront la Leçon de cinéma
12 films en compétition pour le 8e Champs-Elysées Film Festival
12 films en compétition pour le 8e Champs-Elysées Film Festival
Cannes 2019 - L Acid dévoile sa programmation
Cannes 2019 - L'Acid dévoile sa programmation
Cannes 2019 - 18 documentaires en lice pour l’Œil d’or
Cannes 2019 - 18 documentaires en lice pour l’Œil d’or
Le Carrosse d or 2019 décerné à un cinéaste culte
Le Carrosse d'or 2019 décerné à un cinéaste culte
Cannes 2019 - Un cinéaste cambodgien pour présider la Caméra d’or
Cannes 2019 - Un cinéaste cambodgien pour présider la Caméra d’or
Cannes 2019 - La sélection de la 58e Semaine de la critique
Cannes 2019 - La sélection de la 58e Semaine de la critique
Cannes 2019 - La sélection de la 51e Quinzaine des réalisateurs
Cannes 2019 - La sélection de la 51e Quinzaine des réalisateurs
Cannes 2019: Neuf titres rejoignent la Sélection
Cannes 2019: Neuf titres rejoignent la Sélection
Cannes 2019 - Le jury d’Un certain regard révélé
Cannes 2019 - Le jury d’Un certain regard révélé
Décès d’Anémone
Décès d’Anémone
Cannes 2019 - Le jury autour du président Alejandro Gonzalez Iñárritu dévoilé
Cannes 2019 - Le jury autour du président Alejandro Gonzalez Iñárritu dévoilé
Cannes 2019 - le programme de Cannes Classics dévoilé
Cannes 2019 - le programme de Cannes Classics dévoilé
Cannes 2019: Film d ouverture, sélection officielle, Dernière séance
Cannes 2019: Film d'ouverture, sélection officielle, Dernière séance
Retour Haut de page