Accueil » Personnalités » Rolf de Heer » Biographie

Rolf de Heer

Vous connaissez Rolf de Heer ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Voir les photos de Rolf de Heer sur bdfci.info
Date de naissance : inconnue.
Rolf De Heer passe une partie de son enfance à Sumatra en Indonésie, puis émigre en Australie à l'âge de huit ans.Il travaille pendant sept ans à l'Australian Broadcasting Corporation. Après des études à l'école du cinéma, de la télévision et de la radio, Rolf de Heer réalise en 1984 son premier film Tale of a tiger, un film pour les enfants qui rencontre un succès critique et commercial. Après une fiction centrée autour du musicien Miles Davis (Dingo). L'enfance et le monde vue à travers les yeux des enfants sont des thèmes très prisés par le réalisateur, qu'il explore à travers ses films, tels que le survolté Bad Boy Bubby (1993) ou encore l'instrospective Chambre tranquille (1996).Subversif, Rolf De Heer n'hésite pas à choquer. Cinq ans après Bad boy Bubby, où un simple d'esprit découvrait le monde moderne, le cinéaste conte, dans Dance me to my Song, l'histoire d'amour entre une paraplégique et un aide soignant. Ecrit par Heather Rose, elle-même handicapée, le film dérange et déconcerte le public et la critique, qui réservent un accueil mitigé au film. En 2001, il signe l'adaptation du roman de Luis Sepulveda, Le Vieux qui lisait des romans d'amour, avec Richard Dreyfuss. Dans The Tracker (2002), il se penche sur l'histoire des aborigènes dans un style violent et sans concessions.
Retour Haut de page