Accueil » Personnalités » Barbet Schroeder » Biographie

Barbet Schroeder

Vous connaissez Barbet Schroeder ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Date de naissance : 26 août 1941
Etudiant en philosophie à La Sorbone, Barbet Schoeder débute sa carrière aux Cahiers du cinéma en 1958, avant d'être assistant stagiaire sur Les Carabiniers de Jean-Luc Godard en 1963, film dans lequel il tient un petit rôle. La même année, le futur cinéaste se lance dans la production, via sa société Les Films du losange avec laquelle il produit notamment les premiers films d'Eric Rohmer. C'est donc assez logiquement que Barbet Schroeder se lance dans la réalisation en 1969 avec More, drame sur l'enfer de la drogue. Trois ans et quelques documentaires tournés en Nouvelle-Guinée plus tard, il reste dans l'ambiance hippie avec La Vallee. Après un détour par le documentaire en 1974 (General Idi Amin Dada, sur le dictateur africain sanguinaire), Barbet Schoeder filme le sexe sans complaisance dans Maîtresse (1976) avec Gérard Depardieu et Bulle Ogier entraînés dans une relation de domination perverse. Bulle Ogier que l'on retrouve à l'affiche de Tricheurs en 1983. Changement de décor quatre ans plus tard. Exilé aux Etats-Unis, Barbet Schoeder engage Mickey Rourke et Faye Dunaway pour Barfly, portrait d'un poète alcoolique. En 1990, Barbet Schroeder est nommé à l'Oscar et aux Golden Globes pour l'enquête du Le Mystère von Bulow, qui vaut également l'Oscar et le Golden Globe du meilleur acteur à Jeremy Irons. Adaptant sa sensibilité européenne au style américain, le metteur en scène enchaîne les polars dont notamment JF partagerait appartement en 1992, le remake du Carrefour de la mort (Kiss of Death, 1995) ou encore L'Enjeu avec Andy Garcia et Michael Keaton en 1998. A ses heures perdues, le réalisateur joue également à l'acteur avec des petits rôles dans La Reine Margot, Le Flic de Beverly Hills 3 ou Mars Attacks!.Eclectique, Barbet Schroeder part en Colombie caméra numérique au poing pour signer La Vierge des tueurs en 2000, récompensé au Festival de Venise, puis revient à un cinéma plus commercial en 2002 avec Calculs meurtriers, thriller présenté hors compétition au Festival de Cannes.
Retour Haut de page