Accueil » Films » Année 2018 » » Description générale

Les Baronnes -12

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 15,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : The Kitchen
Fiche mise à jour le 17/09/2019
Classification : Interdit aux moins de 12 ans
Année de production : 2018
Réalisé par : Andrea Berloff
Date de sortie : 21 août 2019
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Warner Bros. France 
Distributeur international : Warner Bros.Pictures 
Durée : 102 minutes
Origine(s) : Etats-Unis 
Genre(s) : Thriller 
Pellicule : couleur
Format de projection : 2.39 Scope
Format son : 5.1
Visa d'exploitation : 151275
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
75%
Synopsis :
Dans le quartier de Hell’s Kitchen en 1978, résident trois épouses de mafieux irlandais envoyés en prison par le FBI. L’air de rien, ces trois femmes reprennent les affaires mafieuses en main et se révèlent, contre toute attente, particulièrement douées. Qu’il s’agisse de collecter l’argent du racket ou d’éliminer la concurrence…au sens propre du terme.

Vos commentaires et critiques :

Les_Baronnes

À la fin des années 70, à New York, le FBI envoie derrière les barreaux trois bonzes de la petite mafia locale. Les épouses décident alors de reprendre en main les affaires de leurs maris et se révèlent très douées quand il s’agit de faire de l’extorsion et d’intimider ceux qui tentent de rivaliser avec elles du côté de l’escroquerie. Rapidement, ces femmes deviendront les reines du quartier Hell’s Kitchen.Ce film est une adaptation de la série de bandes dessinées The Kitchen, d’Ollie Masters et Ming Doyle, aux éditions Vertigo. Mais ce qui m’attirait dans ce film c’est surtout la distribution, avec Melissa McCarthy que j’adore dans tout ce qu’elle fait. Elle peut jouer autant la comédie que le drame. Dans ce cas-ci, elle est extrêmement crédible dans le rôle de la femme soumise à son mari, qui prend sa vie en main au départ de celui-ci pour la prison. Elle devient la tête pensante de ce trio de femmes qui prennent la relève dans la business familiale, dans la mafia irlandaise, au plus grand désarroi des hommes qu’elles détrônent.
On découvre également deux autres actrices de très grand talent, avec Tiffany Haddish (qui tente de faire une place aux femmes noires dans des postes de décisions) et Elisabeth Moss (qui donne des frissons à la voir dépecer un cadavre avec un sang-froid exemplaire).Car bien que ce film soit un drame policier, avec beaucoup d’action et une bonne dose d’humour noir, il y a surtout de l’intimidation, des tueries, de règlements de comptes, bref ce n’est pas de tout repos à regarder.
Il est certain que par moment, cela manque un peu de crédibilité, mais vu que c’est basé sur une bande dessinée, on peut aisément laisser son cerveau à off pour être tout simplement diverti par cette histoire et célébrer l’émancipation des femmes, et s’émerveiller devant la reconstitution du New York des années 70, alors que dans les quartiers malfamés de l’époque le crime organisé y est omniprésent, avec toute la corruption que ça implique. La réalisatrice Andrea Berloff, dont c’est le premier long métrage, fait un excellent travail pour recréer cette ville et nous divertir avec cette histoire de gangster au féminin, avec une trame sonore des plus entraînantes, qui s’agence bien à ce qui est raconté.


Retour Haut de page