Accueil » Films » Année 2018 » » Description générale

Atlantique

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 15,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Atlantique
Fiche mise à jour le 19/09/2019
Année de production : 2018
Réalisé par : Mati Diop
Acteurs principaux : Mama Sané, Amadou Mbow, Ibrahima Traoré
Date de sortie : 02 octobre 2019
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Ad Vitam 
Distributeur international : MK2 Films 
Durée : 105 minutes
Origine(s) : France Sénégal Belgique 
Genre(s) : Drame 
Pellicule : couleur
Format de projection : 1.66
Format son : 5.1
Visa d'exploitation : 133608
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
76%
Synopsis :
Dans une banlieue populaire de Dakar, les ouvriers d’un chantier, sans salaire depuis des mois, décident de quitter le pays par l’océan pour un avenir meilleur.
Parmi eux se trouve Souleiman, qui laisse derrière lui celle qu'il aime, Ada, promise à un autre homme.
Quelques jours après le départ en mer des garçons, un incendie dévaste la fête de mariage d’Ada et de mystérieuses fièvres s'emparent des filles du quartier.
Issa, jeune policier, débute une enquête, loin de se douter que les esprits des noyés sont revenus. Si certains viennent réclamer vengeance, Souleiman, lui, est revenu faire ses adieux à Ada.

Vos commentaires et critiques :

Festival de Cannes 2019: compétition

Au-delà des apparences

Révélée comme actrice par sa composition dans 35 rhums (2008) de Claire Denis, c’est en 2009 que la Sénégalaise Mati Diop s’impose comme réalisatrice avec son court métrage documentaire Atlantique, lauréat d’une mention du prix Louis-Marcorelles au festival Cinéma du réel. Elle dirige ensuite Snow Canon (2011), Big in Vietnam (2012) et Liberian Boy (2015), ainsi que le moyen métrage documentaire Mille soleils (2013), primé à Amiens et Montréal, dont elle signe également la photo, comme elle le fait pour le réalisateur Thierry de Peretti sur Sleepwalkers (2011), dont elle est aussi interprète. Écrit avec Olivier Demangel, l’un des scénaristes de la série politique Baron noir (2018), son premier long se déroule dans une banlieue populaire de Dakar, où des ouvriers du bâtiment en situation précaire décident de se sauver en prenant le large. Mais ils ne sont pas vraiment maîtres de leur destin…


Retour Haut de page