Accueil » Films » Année 2017 » » Description générale

Tomb Raider 3D

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 14,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Tomb Raider
Fiche mise à jour le 20/03/2018
Année de production : 2017
Réalisé par : Roar Uthaug
D'après l'oeuvre originale de : - Crystal Dynamics (Tomb Raider (jeux vidéo))Date de sortie : 14 mars 2018
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Warner Bros. France 
Distributeur international : Warner Bros.Pictures 
Durée : 118 minutes
Origine(s) : Etats-Unis 
Genre(s) : Action 
Pellicule : couleur
Format de projection : 2.35 Scope et IMAX
Format son : DTS, Dolby Atmos, Auro 11.1
Visa d'exploitation : non renseigné
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
75%

Synopsis :
Lara Croft, 21 ans, n'a ni projet, ni ambition : fille d'un explorateur excentrique porté disparu depuis sept ans, cette jeune femme rebelle et indépendante refuse de reprendre l'empire de son père. Convaincue qu'il n'est pas mort, elle met le cap sur la destination où son père a été vu pour la dernière fois : la tombe légendaire d'une île mythique au large du Japon. Mais le voyage se révèle des plus périlleux et il lui faudra affronter d'innombrables ennemis et repousser ses propres limites pour devenir 'Tomb Raider'…

Vos commentaires et critiques :

Tomb_Raider

Interprété par Alicia Vikander dans le rôle-titre, Tomb Raider raconte les origines de l'héroïne : on comprend que, pour trouver sa place dans le monde et affronter l'avenir, Lara Croft doit d'abord renouer avec son passé. Le film s'attache ainsi à ses choix et à sa trajectoire qui lui ont permis de s'imposer comme l'une des plus grandes héroïnes d'action de tous les temps. Le film est ponctué de références au jeu vidéo de 2013, immense succès commercial et critique, qui a été une source d'inspiration majeure pour les producteurs – tout comme l'approche plus actuelle du personnage. Comme pour les jeux, la production souhaitait que les scènes d'action soient réalistes et que le spectateur ait le sentiment d'y plonger, tout en adoptant le point de vue de Lara.
En 2013, le studio Square Enix sortait un reboot de Tomb Raider qui cherchait à réinventer le jeu d’action en s’inspirant des codes du cinéma. En clair : importer le sens du rythme, de l’espace et de la violence des blockbusters pour réincarner une héroïne qui prenait la poussière. Le jeu était beau, brutal, terriblement stylé, et réussissait à greffer l’esprit viscéral des Die Hard dans un ride d’aventure somptueux. Cinq ans plus tard, retour à l’envoyeur : voilà donc le film inspiré du jeux vidéo inspiré des films tirés des jeux vidéos (vous suivez ?). Les fans en auront pour leur argent puisque les fétiches les plus importants sont là : la tempête et le naufrage du bateau, le saut dans le vide, la chute dans la rivière qui finit dans un avion échoué, le piolet rouge et Himiko… C’est d’ailleurs un problème, puisque le film se perd souvent dans cette tentative de coller au plus près du jeu. Les rebondissements s’accumulent sans dessiner d’histoire cohérente.
Mais il y a Lara, figure suppliciée qui encaisse (beaucoup) et rend les coups. Le design de l’héroïne a changé et elle se révèle plus « humaine » que dans la première saga cinéma. Moins sexualisée qu’Angelina Jolie, moins arc-boutée sur ses poses fitness, Alicia Vikander parvient à incarner cette icône de pixel par un regard fier ou des petits cris poussés pendant les combats. Autres temps, autres moeurs -on ne s’en plaindra pas. Mais même si Vikander sort son aiguille du jeu, le film reste le sous-produit d'un mythe qui continue de le dépasser.


Retour Haut de page