Accueil » Films » Année 2017 » » Description générale

Il ou elle

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 13,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : They
Fiche mise à jour le 10/09/2018
Année de production : 2017
Réalisé par : Anahita Ghazvinizadeh
Date de sortie : 29 août 2018
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Optimale 
Distributeur international : Luxbox 
Durée : 80 minutes
Origine(s) : Etats-Unis 
Genre(s) : Drame 
Pellicule : couleur
Format de projection : 16mm -1.78
Format son : Dolby
Visa d'exploitation : 149331
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
74%
Synopsis :
J, 14 ans, se fait appeler 'They' et habite avec ses parents dans la banlieue de Chicago. J est en plein questionnement sur son identité sexuelle et prend des traitements hormonaux pour retarder sa puberté. Après deux ans de suivi médical et thérapeutique, J doit décider de son identité future. Alors que ses parents sont partis, Lauren sa sœur et Araz, son compagnon iranien, viennent s'occuper de J lors d'un week-end qui pourrait changer sa vie

Vos commentaires et critiques :

Il_ou_elle

CANNES 2017: HORS COMPÉTITION - SÉANCE SPÉCIALE

Double je

Premier prix de la Cinéfondation au Festival de cannes 2013 pour Needle, et coscénariste de Querelles de Morteza Farshbaf, la réalisatrice Anahita Ghazvinizadeh est allée à bonne école, en l’occurrence celle d’Abbas Kiarostami dont elle a été l’élève. Comme son titre ne l’indique pas forcément, son premier long métrage traite du double identitaire à travers le cas pathologique de "J" alias They, 14 ans, un adolescent de la banlieue de Chicago atteint d’un trouble d’identité de genre, qui suit depuis deux ans un traitement hormonal destiné à retarder sa puberté avant de décider de son identité future. Au cours d’un week-end où ses parents l’ont confié à la garde sa sœur aînée et de son compagnon iranien, tout va se précipiter et il va se trouver confronté à ce choix existentiel en fantasmant sur son environnement immédiat. Mais comment bâtir un avenir cohérent en faisant abstraction de son passé ? Telle est la question que pose They, film à tiroirs que la réalisatrice iranienne situe à dessein dans son pays d’adoption, les États-Unis, elle qui déclarait en 2016 au Theran Times "qu’en termes d’écriture scénaristique et de langue, il est très intéressant d’être à cheval entre deux civilisations", tout en concédant que son "point de vue demeure encore beaucoup plus iranien qu’américain".


Retour Haut de page