Accueil » Films » Année 2018 » » Description générale

Le Roi Lion 3D

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 15,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : The Lion King
Fiche mise à jour le 22/07/2019
Année de production : 2018
Réalisé par : Jon Favreau
Date de sortie : 17 juillet 2019
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : The Walt Disney Company France 
Distributeur international : Disney Pictures 
Durée : 118 minutes
Origine(s) : Etats-Unis 
Genre(s) : Aventure 
Pellicule : couleur
Format de projection : 1.85 (3D dans certaines salles et Imax 3D)
Format son : Dolby Atmos + Dolby Vision
Visa d'exploitation : 151189
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
77%

Synopsis :
Dans la savane africaine, tous les animaux célèbrent la naissance de Simba, leur futur roi. Les mois passent. Simba idolâtre son père, le roi Mufasa, qui prend à cœur de lui faire comprendre les enjeux de sa royale destinée. Mais tout le monde ne se réjouit pas de l’arrivée du petit prince… Scar, le frère de Mufasa, l'ancien héritier du trône, a ses propres plans. La bataille pour la prise de contrôle de la Terre des Lions est ravagée par la trahison, la tragédie et le drame, ce qui finit par entraîner l'exil de Simba. Avec l'aide de deux nouveaux amis, Timon et Pumbaa, le jeune lion va devoir trouver comment grandir et reprendre ce qui lui revient de droit.

Vos commentaires et critiques :

VU EN 2019


Le_Roi_Lion

La nouvelle version du Roi lion permet à Jon Favreau et aux studios Disney d’en mettre plein la vue au moyen d’une nouvelle technologie de photoréalisme. D’ailleurs, les premières minutes du remake sont à couper le souffle. Les images grandioses montrant la savane africaine et ses animaux, entièrement générées par ordinateur, donnent une impression de réalisme qui confond. Troublé, on scrute attentivement l’écran pour repérer la moindre erreur. Les ratés sont tellement peu nombreux (le mouvement du cou des girafes est moins fluide qu’au naturel, les zèbres ont une course saccadée et l’eau possède une consistance quasi visqueuse) qu’on les oublie facilement. Avec ce Roi lion, Jon Favreau n’exploite pas seulement le filon du cinéma technologique. En restituant une version adulte d’un souvenir d’enfance, il exploite également le filon nostalgique. Il repique d’ailleurs l’histoire du film d’animation de 1994. Après tout, pourquoi changer une formule gagnante ? Le rendu des animaux est, il n’y a pas d’autre mot, hallucinant. Sous nos yeux ébahis, les personnages d’il y a 25 ans se font graves, sérieux, drôles, et leurs regards, pourtant numériques, expriment toute la gamme des émotions humaines, de l’amour à l’effroi, en passant par l’émerveillement. Ne nous y trompons pas, ce Roi lion est une révolution technologique d’importance, au même titre que Le seigneur des anneaux l’avait été pour la captation de performances et Avatar pour la 3D.

Pour apprécier pleinement la technologie nouvelle de ce Roi Lion je vous conseille, si vous habitez Paris de voir le film dans une salle entièrement rénovée du Pathé Beaugrenelle où le résultat est tout simplement stupéfiant. Seul bémol le prix des places élevé (22 euros) pour accéder à ce qui va devenir le cinéma de divertissement nouvelle génération avec une double projection laser 4K et une 3D active où l’image sur un écran géant reprend toutes ses couleurs et le son à couper le souffle. Dolby Cinéma est le nom de ces nouvelles salles où même le plus blasé d’entre vous sera cloué sur son siège.


Retour Haut de page