Accueil » Films » Année 2017 » » Description générale

Walking Past the Future

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 15,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Lu Guo Wei Lai
Fiche mise à jour le 14/07/2017
Année de production : 2017
Réalisé par : Li Ruijun
Acteurs principaux : Yang Zishan, Bo Zhou, Hua Naren
Date de sortie : non renseignée
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : MK2 Films 
Distributeur international : Edko Films 
Durée : 128 minutes
Origine(s) : Chine 
Genre(s) : Drame 
Pellicule : couleur
Format de projection : 1.85
Format son : 5.1
Visa d'exploitation : non renseigné
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
70%
Synopsis :
Yaoting, fille aînée d’un couple de travailleurs migrants âgés vivant en ville, est confrontée à une dure réalité quand leurs rêves d’un avenir meilleur s’émiettent face aux changements radicaux que connaît la Chine. Avec l’espoir fou d’offrir à sa famille leur propre maison, elle prend part à une série d’expérimentations médicales très bien payées, aux conséquences tragiques.

Vos commentaires et critiques :

Walking_Past_the_Future

CANNES 2017: UN CERTAIN REGARD

Le sel de la terre

Bien que son troisième long métrage, Fly With the Crane, ait été présenté dans la section Horizons de la Mostra de Venise en 2012 et que le suivant, River Road, ait été sélectionné à Berlin en 2015 dans la catégorie Generation Kplus, le réalisateur chinois Ruijun Li est un nouveau venu à Cannes. Diplômé du ministère national chinois de la Radio, du Cinéma et de la Télévision, il accomplit ses classes en tant que réalisateur pour diverses chaînes et sociétés de production entre 2003 et 2006. Il signe son premier film avec The Summer Solstice (2007), puis enchaîne avec The Old Donkey (2010). Son œuvre se caractérise par son indépendance et son attachement à décrire les relations qui unissent l’homme à la terre, en montrant l’évolution de la Chine rurale et ses problèmes spécifiques, à travers sa ville natale de Gaotai. Il emploie volontiers comme interprètes des amis proches et des relations.


Retour Haut de page