Accueil » Films » Année 2016 » » Description générale

Bangkok Nites

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 14,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Bangkok Nites
Fiche mise à jour le 18/11/2017
Année de production : 2016
Réalisé par : Katsuya Tomita
Date de sortie : 15 novembre 2017
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Survivance 
Distributeur international : Kozuko 
Durée : 183 minutes
Origine(s) : Japon France Thaïlande Laos 
Genre(s) : Drame 
Pellicule : couleur
Format de projection : 1.85
Format son : 5.1
Visa d'exploitation : non renseigné
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
75%
Synopsis :
Bangkok, mégapole en perpétuelle expansion. En son cœur, la rue Thaniya, quartier rouge destiné à la clientèle japonaise. Luck en est l’une des reines. Elle subvient à sa famille nombreuse demeurée dans une province du nord-est, près de la frontière laotienne. Un jour, elle retrouve Ozawa, ancien client et amant qui vivote dans une chambre modeste des bas quartiers. Quand Ozawa doit se rendre au Laos, elle l’accompagne pour le présenter à ses proches, et comme pour lui donner une dernière chance. Loin de Bangkok, Ozawa aspire à une vie paisible mais se confronte aussi partout aux cicatrices du colonialisme, et à celles de Luck.

Vos commentaires et critiques :

 Bangkok_Nites

Pendant 3 heures le réalisateur Tomita Katsuya nous raconte l’histoire tumultueuse de ces filles de joies spécialisées dans la clientèle japonaise. Toutes parlent couramment japonais et toutes travaillent dures pour combler cette clientèle dépensière et très naïve. Cependant derrière cette traite humaine, Bangkok Nites, nous explique pourquoi ces filles font cela, poussées par leur famille restée au village perdu proche de la frontière du Laos.
Ce film dépeint de manière acerbe mais juste le comportement des occidentaux et des japonais victime de leur propre misère sexuelle qui croyant à l’utopie véhiculée depuis des décennies notamment des ‘’backpackers du dimanche’’ que le simple fait de posséder un peu d’argent leur donne tous les droits. Nous voyageons à Bangkok, dans l’Isan, province pauvre et rurale du l’Est du pays. Entre flirts, amourettes et histoire d’amour plus sérieuse tous les clichés de la vie rêvée en Thaïlande sont là. Et l’acteur principal du film , n’est autre que l’argent. ‘’Sans argent, pas de bonheur’’ affirme l’héroïne de Bangkok Nites. Quant à l’image des japonais dans le pays, elle est guère reluisante : arrogance manque de discernement. Une belle brochette de losers en somme qui tombent dans le piège d’une vie plus facile et moins contraignante que dans leur pays d’origine. Le film est excellent, les acteurs sont tous très bon car la plupart incarnent leur propre vie. Le seul bémol, la longueur du film. Des raccords auraient pu être fait ainsi qu’un meilleur montage. Sinon on a plaisir à le voir, car il peut être aussi vu comme un documentaire. Bangkok Nites une base solide pour enfin déchiffrer ce que peut être la vie avec les locaux.


Retour Haut de page