Accueil » Films » Année 2018 » » Description générale

A Star Is Born TP

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 16,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : A Star Is Born
Fiche mise à jour le 08/10/2018
Classification : Tous publics
Année de production : 2018
Réalisé par : Bradley Cooper
Acteurs principaux : Lady Gaga, Bradley Cooper, Sam Elliott
Date de sortie : 03 octobre 2018
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Warner Bros. France 
Distributeur international : Warner Bros.Pictures 
Durée : 135 minutes
Origine(s) : Etats-Unis 
Genre(s) : Drame Musical 
Pellicule : couleur
Format de projection : 2.39 Scope
Format son : Dolby Atmos
Visa d'exploitation : 149484
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
75%
Synopsis :
Star de country oubliée, Jackson Maine découvre Ally, une jeune chanteuse très prometteuse. Tandis qu'ils tombent amoureux, Jack propulse Ally sur le devant de la scène et fait d'elle une artiste adulée par le public. Eclipsé par le succès de la jeune femme, il vit de plus en plus de mal son propre déclin…

Vos commentaires et critiques :

A_Star_is_Born

Cette quatrième mouture d'un classique du cinéma américain a été réalisée par Bradley Cooper, un acteur brillant, mais un novice en réalisation, qui a hérité de cette lourde tâche après le désistement de Clint Eastwood, un maître du cinéma.
Contre toute attente, A Star Is Born est une étonnante réussite, d'abord sur le plan de la mise en scène, fluide, sensible et soucieuse d'insuffler de l'authenticité aux personnages comme aux situations qu'ils vivent, grâce à une caméra souvent en gros plan ou alors en plan-séquence qui crée un bel effet d'intimité.
Ainsi, dès le premier regard que Jackson Maine, une vedette du country sur la dérape, pose sur Ally dans le club de drag-queens où elle chante, on sent la chimie s'installer. Ces premières scènes nous montrant une Lady Gaga fragile, sans éclat, sans fla-fla, sans maquillage, ses cheveux revenus à leur brun naturel, nous font à la fois oublier la star qu'elle est et croire à la fille ordinaire qui a renoncé à son rêve de chanteuse qu'elle incarne. Toute la première partie du film, où Jackson Maine tente de l'attirer dans sa vie et ne réussit pas immédiatement, est crédible et touchante, d'autant que Bradley Cooper y démontre une fois de plus sa finesse et sa justesse d'interprétation. Les scènes de concert tournées pendant de vrais concerts, dont un spectacle de Lady Gaga à Glastonbury, n'ont rien de plaqué ni d'artificiel. On sent la liesse de la foule et l'énergie vibrante qu'elle allume sur scène où Bradley Cooper tire quelques solos de guitare bien sentis. À mesure que la carrière d'Ally monte, celle de Jackson Maine périclite et plonge dans les abîmes de l'alcool et de la drogue, selon le cliché bien connu. Sauf que Bradley Cooper réussit par un jeu sobre à éviter le cliché et à nous convaincre de sa détresse et des démons qui le rongent.
On ne saura jamais à quoi aurait ressemblé le même film réalisé par Clint Eastwood, avec Beyoncé dans le rôle-titre. On sait seulement que Cooper et Gaga ont réussi à nous confondre en accouchant d'un film étonnamment prenant et authentique. Tout ce que l'on sait c'est que Lady Gaga est impressionnante dans le rôle d'Ally.


Retour Haut de page