Accueil » Films » Année 2017 » » Description générale

Tesnota - Une vie à l'étroit

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 16,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Tesnota
Fiche mise à jour le 11/02/2018
Année de production : 2017
Réalisé par : Kantemir Balagov
Date de sortie : 07 mars 2018
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : ARP Sélection 
Distributeur international : Wild Bunch 
Durée : 118 minutes
Origine(s) : Russie (Russie) 
Genre(s) : Drame 
Pellicule : couleur
Format de projection : 1.33
Format son : 5.1
Visa d'exploitation : non renseigné
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
75%
Synopsis :
1998, Nalchik, Nord Caucase, Russie.
Ilana, 24 ans, travaille dans le garage de son père pour l’aider à joindre les deux bouts.
Un soir, la famille et les amis se réunissent pour célébrer les fiançailles de son jeune frère David. Dans la nuit, David et sa fiancée sont kidnappés et une rançon réclamée.
Au sein de cette communauté juive repliée sur elle-même, appeler la police est exclu. Comment faire pour réunir la somme nécessaire et sauver David ?
Ilana et ses parents, chacun à leur façon, iront au bout de leur choix, au risque de bouleverser l’équilibre familial.

Vos commentaires et critiques :

Tesnota

CANNES 2017: UN CERTAIN REGARD

Un élève doué

Coproduit par la Fondation Example of Intonation et la société Lenfilm, Une vie à l’étroit est le premier long métrage de Kantemir Balagov, né à Naltchik, dans le nord du Caucase, en 1991. Il a été l’élève du grand cinéaste russe Aleksandr Sokurov à l’université d’État de Kabardino-Balkarie, à partir de l’automne 2011, et y est resté pendant cinq ans au cours desquels il a signé plusieurs courts métrages, dont Pervyy ya (2016) qui a été montré à Cannes en 2015 au Short Film Corner et dans le cadre du pavillon russe. Balagov a aussi participé à l’écriture de Sofichka  (2016), le premier film de sa camarade de classe, Kira Kovalenko. Tourné à l’automne 2016, à proximité de Saint- Pétersbourg, par une équipe particulièrement jeune à laquelle s’est joint la costumière de Sokurov, Lydia Kryukova, Une vie à l’étroit s’inspire d’un phénomène surgi au début des années 2000, quand on a commencé à proliférer des kidnappings crapuleux prenant pour cible des membres de la communauté juive de Kabardino-Balkarie. Kantemir Balagov, qui cite parmi ses films de prédilection Mouchette (1967) de Robert Bresson et Rosetta (Palme d’or 1999) des frères Dardenne, en a conçu le scénario avec le concours d’Anton Yarush, lui-même étranger à cette culture et imposé par les producteurs comme un second regard nécessaire pour enrichir cette histoire. "Ce qui m’intéressait, raconte le cinéaste, c’était de questionner cet axiome selon lequel on est obligé de se sacrifier soi-même pour sauver quelqu'un qu’on aime."


Retour Haut de page