Accueil » Films » Année 1953 » » Description générale

Avant le déluge

Vous aimez ce film, notez le !
Personne n'a encore voté pour ce film !
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Avant le déluge
Fiche mise à jour le 09/08/2019
Année de production : 1953
Réalisé par : André Cayatte
Acteurs principaux : Marina Vlady, Bernard Blier, Roger Coggio
Date de sortie : 26 Février 1954
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Alliance générale de distribution Cinématographique(AGDC) 
Distributeur international : non renseigné
Durée : 138 minutes
Origine(s) : France Italie 
Genre(s) : Drame 
Pellicule : noir et blanc
Format de projection : 35-1.37:1
Format son : Mono
Visa d'exploitation : 14217
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
74%

Synopsis :
Richard Dutoit, Philippe Boussard et Jean Arnaud se sont connus dans la classe du professeur Noblet. Fils d'un ancien collaborateur Richard a grandi dans la haine des Juifs. Il aime Liliane, la fille de son professeur. Philippe, lui, soutire tout l'argent dont il a besoin à sa mère qu'il a surprise dans les bras de M. Montessan, un trafiquant notoire qui fait de louches affaires avec son père. Quant à Jean, il est étouffé par une mère devenue possessive. La guerre de Corée risque de dégénérer en un conflit mondial. Tous rêvent de s'exiler sur une île lointaine de Polynésie... Pour se procurer l'argent nécessaire germe dans leur esprit l'idée de dérober la collection de timbres fort estimée de Montessan. Mais un gardien de nuit fait irruption et Jean, pris de panique, le tue d'un coup de revolver. Le lendemain, les trois complices décident de supprimer à son tour Daniel Epstein, un camarade de classe juif dont ils avaient emprunté la voiture et qui risque de trop parler... Mais la police aura tôt fait d'arrêter les assassins. Le verdict tombe, condamnant les trois jeunes gens à de lourdes peines de prison. Mais les vrais coupables, les parents, responsables d'une éducation négligente et d'exemples démoralisants, ne relèvent pas de la justice des hommes...

Retour Haut de page