Accueil » Films » Année 1957 » » Description générale

Les Fraises sauvages TP

Vous aimez ce film, notez le !
Personne n'a encore voté pour ce film !
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Smultronstället
Fiche mise à jour le 25/09/2018
Classification : Tous publics
Année de production : 1957
Réalisé par : Ingmar Bergman
Date de sortie : 26 décembre 1957
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Carlotta Films 
Distributeur international : non renseigné
Durée : 92 minutes
Origine(s) : Suède 
Genre(s) : Drame 
Pellicule : noir et blanc
Format de projection : 1.37
Format son : Mono
Visa d'exploitation : 21920
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
77%

Synopsis :
Le professeur Isaac Borg doit se rendre à Lund pour recevoir une distinction honorifique couronnant sa brillante carrière de médecin. La veille, il fait un rêve étrange qui l’incite à traverser le pays au volant de sa voiture plutôt qu’en avion. Sa belle-fille Marianne décide de faire le trajet avec lui. Lors de ce voyage, Isaac va se remémorer divers épisodes qui ont marqué sa vie…

Vos commentaires et critiques :

Les_Fraises_sauvages

Avec Les Fraises sauvages, Ingmar Bergman livre un nouveau chef-d’œuvre quelques mois seulement après la sortie du Septième Sceau. Le cinéaste en écrit le scénario en dix semaines, durant sa période de convalescence après une nouvelle hospitalisation pour dépression, cette fois encore liée à une surcharge de travail. Pour interpréter le personnage du médecin Isaac, il fait appel au grand acteur réalisateur Victor Sjöström, l’un des fondateurs du cinéma suédois, que Bergman considère comme un véritable père spirituel artistique. Les Fraises sauvages peut être envisagé comme le premier film du cinéaste à aborder frontalement le thème de la famille, avec un sens du romanesque nouveau chez lui, en montrant l’absence d’amour entre un père et son fils et les conséquences psychologiques qui en découlent. Bien que beaucoup plus âgé que ne l’est Bergman à l’époque du tournage, le personnage d’Isaac Borg n’est pas sans rappeler certains traits de caractère du cinéaste : outre le fait qu’ils partagent les mêmes initiales, ce sont tous deux des hommes ayant choisi de dédier leur existence à leur travail, au détriment de leur vie de famille – à seulement 40 ans, Bergman voit son troisième mariage battre de l’aile. Cependant, le réalisateur parvient à dépasser avec brio la part autobiographique de son œuvre pour décrire le chemin parcouru par un homme à la fin de sa vie, à travers un récit alternant entre rires et larmes, mêlant symbolisme et expressionnisme. Les Fraises sauvages, récompensé par l’Ours d’or au Festival de Berlin en 1958, a élevé son réalisateur au rang de véritable génie du septième art.


VU EN 2014


Retour Haut de page