Accueil » Films » Année 2018 » » Description générale

Anna

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 14,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Anna
Fiche mise à jour le 15/08/2019
Année de production : 2018
Réalisé par : Luc Besson
Acteurs principaux : Sasha Luss, Helen Mirren, Luke Evans
Date de sortie : 10 juillet 2019
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Pathé 
Distributeur international : Lionsgate 
Durée : 119 minutes
Origine(s) : France 
Genre(s) : Action Thriller 
Pellicule : couleur
Format de projection : Scope
Format son : 7.1, Atmos
Visa d'exploitation : 147574
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
75%

Synopsis :
Les Matriochka sont des poupées russes qui s’emboîtent les unes dans les autres. Chaque poupée en cache une autre. Anna est une jolie femme de 24 ans, mais qui est-elle vraiment et combien se cachant en elle ? Est-ce une simple vendeuses de poupées sur le marché de Moscou ? Un top model qui défile à Paris ? Une tueuse qui ensanglante Milan ? Un flic corrompu ? Un agent double ? Ou tout simplement une redoutable joueuse d’échecs ? Il faudra attendre la fin de la partie pour savoir qui est vraiment Anna et qui est “échec et mat”

Vos commentaires et critiques :

Anna

Anna est jeune, sportive, redoutable joueuse d’échecs et belle femme, belle étant ici un doux euphémisme. Surdouée aussi mais pas assez cependant pour faire un bon choix amoureux dans sa vie. Brutalisée par un amant à deux balles, elle est repérée par le KGB qui va lui offrir un nouveau départ. C’est dans cet univers redoutable qu’elle fait connaissance avec Olga, directrice de l’Institution et un agent secret, Alex, en charge de s’occuper de sa formation. De missions suicides en réussites spectaculaires, Olga va bien être obligée de lui donner son certificat de parfaite espionne, d’autant que la belle Anna est fortement soutenue par Alex, ce dernier éprouvant de très forts sentiments envers cette stagiaire de luxe. Mais voilà, de l’autre côté de l’Atlantique, la CIA veille aussi sur elle. Et particulièrement Lenny, l’un de ses patrons, qui se verrait bien en rival d’Alex. Sur tous les plans. Résultat, Anna va se transformer avec une maestria remarquable en agent double puis…triple ! J’arrête là mais sachez que ce n’est que le début d’un roman d’espionnage à l’ancienne, avec tout ce qu’il faut de vénéneux, poisseux et rustique côté Russe et high-tech côté Oncle Sam. Chaque plan amène son lot de suspense et les nombreux flashbacks nous montrent combien Luc Besson nous « promène » avec délectation. De l’action donc à foison, des changements d’ambiance vertigineux, une direction d’acteur au cordeau et un twist final pour parachever ces presque deux heures qui passent comme un éclair. Il faut dire qu’Anna est la sculpturale Sasha Luss, sculpturale mais pas que. Rappelant à l’envie Lucy ou encore mieux Leeloo, elle est une espionne de haut vol, au cœur sensible et aux muscles d’acier. Il faut citer aussi dans ce casting Luke Evans (Alex) et Cillian Murphy (Lenny) mais surtout la présence incroyable à l’écran d’Helen Mirren, tortueuse Olga, personnage torturé dans son corps comme dans sa tête, véritable Machiavel de l’espionnage. Une incarnation stupéfiante. Au total un excellent divertissement réalisé par un maître en la matière.


Retour Haut de page