Annabelle 3 - La maison du mal

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 12,00 pour 1 vote(s)
Résolus à empêcher Annabelle de causer davantage de dégâts, les démonologues Ed et Lorraine Warren rangent la poupée possédée dans la pièce verrouillée de leur maison réservée aux artefacts, la plaçant ainsi « en sécurité » derrière un verre sacré qui a reçu la sainte bénédiction d’un prêtre. Mais une nuit d’horreurs se profile alors qu’Annabelle réveille les esprits maléfiques de la salle, qui dirigent leur attention vers une nouvelle cible : la fille de 10 ans des Warrens, Judy et ses amis
Annabelle 3 - La maison du mal

Vos commentaires et critiques :

Ce suspense d’horreur est la première réalisation du scénariste d’épouvante Gary Doberman (la série Annabelle, la série "Ça", la Nonne, etc.). Nous retrouvons les mêmes acteurs et personnages de l’univers de la Conjuration. Cette fois-ci, la gardienne devant garder la jeune fille des Warren se retrouve impliqué malgré elle a des phénomènes paranormaux, lorsque son amie s’invite et va fouiller dans leur sous-sol remplis d’objet hantés. Les pouvoir maléfiques de la poupée réveillerons les autres objets et nous permet de croisé plusieurs démons différents. Cadre bien dans l’univers de la série et a des moments angoissants.
Dans ce troisième long-métrage dédié à Annabelle, le public aura la joie de retrouver à l’écran Ed et Lorraine Warren, le célèbre couple de démonologues rendu célèbre grâce aux deux films Conjuring. Et pour cause. Après avoir assisté à ses origines, nous retrouverons cette fois-ci Annabelle à l’endroit où nous l’avions vue la première fois : derrière sa vitrine dans le musée occulte des Warren, d’où elle parviendra à s’échapper pour prendre possession des autres artefacts occultes pour venir tourmenter la famille Warren, et plus précisément Judy, la jeune fille du couple. Ce retour aux sources est, semble-t-il, salutaire puisque le film a plutôt convaincu les critiques américaines. Pour fans de Conjuring principalement.