Accueil » Films » Année 2018 » » Description générale

In My Room TP

Vous aimez ce film, notez le !
Personne n'a encore voté pour ce film !
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : In My Room
Fiche mise à jour le 21/12/2018
Classification : Tous publics
Année de production : 2018
Réalisé par : Ulrich Köhler
Date de sortie : 09 janvier 2019
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Nour Films 
Distributeur international : The Match Factory 
Durée : 119 minutes
Origine(s) : Allemagne Italie 
Genre(s) : Drame 
Pellicule : couleur
Format de projection : 1.85 2K
Format son : 5.1
Visa d'exploitation : 149903
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
76%
Synopsis :
Armin vogue d'échecs professionnels en déceptions sentimentales. Il n'est pas vraiment heureux, mais ne peut pas s'imaginer vivre autrement. Un matin il se réveille : si le monde semble inchangé, tous les êtres humains se sont volatilisés. Robinson Crusoé des temps modernes, Armin prend alors un nouveau départ. Cette liberté totale lui donne des ailes, mais tout ne se passe pas comme prévu...

Vos commentaires et critiques :

In_my_Room

CANNES 2018: UN CERTAIN REGARD

Film de chambre

Né en 1969, l’artiste allemand Ulrich Köhler a suivi les cours  de l’École des beaux-arts de Quimper et a débuté comme chef opérateur sur le documentaire Der Mann in der  zweiten Reihe de Klaus  Armbruster (1981) et Eine Firma für die  Ewigkeit (1983) de Rolf Gmöhling. Il a signé par la suite  plusieurs courts métrages influencés par l’art vidéo, dont Feldstraße (1993), Epoxy (1996), Maria Tokyo (1997), Palü (1998) et Rakete (1999), tentative d’épuisement d’un lieu coréalisée  avec Nina Könnemann. Il est passé au long avec Bungalow (2002), primé à Turin et Thessalonique, Montag kommen die Fenster (2006) et La maladie du sommeil (2010) qui lui a valu l’Ours d’argent de la mise en scène à Berlin. Marqué par la découverte de Wanda (1970), le film culte de Barbara Loden, il se réclame aussi de Michelangelo  Antonioni, Hong Sang-soo et Bruno Dumont. Le rôle principal de In my Room est tenu par Hans Löw, un acteur régulier de la série Tatort, déjà à l’affiche de Toni Erdmann de Maren Ade (dont Ulrich Köhler est le compagnon à la ville), lauréat du prix de la Fipresci à Cannes en 2016.


Retour Haut de page