Accueil » Films » Année 2017 » » Description générale

Djam

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 16,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Djam
Fiche mise à jour le 15/07/2017
Année de production : 2017
Réalisé par : Tony Gatlif
Date de sortie : 09 août 2017
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Les Films du Losange 
Distributeur international : Les Films du Losange 
Durée : 96 minutes
Origine(s) : France 
Genre(s) : Comédie dramatique 
Pellicule : couleur
Format de projection : 1.50
Format son : 5.1
Visa d'exploitation : non renseigné
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
75%
Synopsis :
Djam, une jeune femme grecque, est envoyée à Istanbul par son oncle Kakourgos, un ancien marin passionné de Rébétiko, pour trouver la pièce rare qui réparera leur bateau. Elle y rencontre Avril, une française de dix-neuf ans, seule et sans argent, venue en Turquie pour être bénévole auprès des réfugiés. Djam, généreuse, insolente, imprévisible et libre la prend alors sous son aile sur le chemin vers Mytilène. Un voyage fait de rencontres, de musique, de partage et d’espoir.

Vos commentaires et critiques :

Djam

CANNES 2017: ÉVÉNEMENT 70E CINÉMA DE LA PLAGE

Des fourmis dans les jambes

Tourné sous le titre de travail Avril et Djam, le 17e long métrage de Tony Gatlif fait l’objet d’une soirée spéciale au Cinéma de la plage, accompagné d’un concert, dans le cadre des célébrations du 70e Festival de Cannes, où le cinéaste est venu à plusieurs reprises et y a obtenu le prix Un certain regard pour Latcho drom en 1993, puis le prix de la mise en scène pour Exils en 2004. Coproduction franco-gréco-turque de 2,49€ entre Princes Films (la société de Gatlif), Pyramide Productions, Blonde Audiovisual Productions et Güverte Film, Djam a bénéficié du soutien de la région Auvergne-Rhône-Alpes, d’Eurimages, du CNC et de son équivalant grec. Passionné par la musique, qui lui a valu deux César en qualité de compositeur des bandes originales de Gadjo dilo en 1999, et de Vengo en 2001, Gatlif s’intéresse au rebétiko, un genre musical culte né en Asie mineure au XIX e siècle, qui donne lieu à une véritable résurrection. Djam a pour acteurs principaux Daphné Patakia, l’une des Shooting Stars du Festival de Berlin en 2016, Maryne Cayon, déjà à l’affiche de Geronimo de Gatlif en 2014, et Simon Abkarian, récompensé à plusieurs reprises pour sa composition dans Prendre femme (2004) de Ronit et Shlomi Elkabetz. L’image du film est signée Patrick Ghiringhelli, chef opérateur dont le travail sur le téléfilm Un autre monde de Gabriel Aghion a été récompensé au Festival de Luchon en 2012.


Retour Haut de page