Accueil » Films » » Description générale

Rétrospective Kenji Mizoguchi en 8 films

Vous aimez ce film, notez le !
Personne n'a encore voté pour ce film !
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Rétrospective Kenji Mizoguchi
Fiche mise à jour le 31/07/2019
Année de production : non renseignée
Réalisé par : Kenji Mizoguchi
Date de sortie : 31 juillet 2019
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Les Bookmakers/Capricci Films 
Distributeur international : non renseigné
Durée : non renseignée
Origine(s) : Japon 
Genre(s) : Drame 
Pellicule : couleur
Format de projection : non renseigné
Format son : non renseigné
Visa d'exploitation : non renseigné
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
76%
Synopsis :
À l'occasion de la restauration en copie numérique 4K des films Les contes de la lune vague après la pluie (1953), L'Intendant Sansho (1954), Les Amants crucifiés (1954) et La Rue de la honte (1956), il nous a été possible de réunir huit films de Kenji Mizoguchi afin d'en proposer une rétrospective. Huit chefs-d’œuvre des années 1950 qui constituent indéniablement la période de la maturité, la synthèse des différents courants plus ou moins contradictoires de l’œuvre antérieure. En complément des quatre titres cités s'ajoutent Oyū-sama (1954), Les Musiciens de Gion (1953), Une femme dont on parle (1954) et L'Impératrice Yang Kwei-Fei (1954) qui, ensemble, seront distribués en salles dès le 31 juillet 2019.

Vos commentaires et critiques :


Retour Haut de page