Accueil » Films » Année 2016 » » Description générale

The Wedding Plan TP

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 14,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Laavor et hakir (Through the Wall)
Fiche mise à jour le 18/01/2018
Classification : Tous publics
Année de production : 2016
Réalisé par : Rama Burshtein
Acteurs principaux : Noa Koler, Amos Tamam, Oz Zehavi
Date de sortie : 27 décembre 2017
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Mag Distribution 
Distributeur international : The Match Factory 
Durée : 110 minutes
Origine(s) : Israël 
Genre(s) : Comédie romantique 
Pellicule : couleur
Format de projection : 1.85
Format son : 5.1
Visa d'exploitation : 147355
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
75%

Synopsis :
À 32 ans, Michal est enfin heureuse : tout est prêt pour qu’elle s’unisse à l’homme de sa vie. Un mois avant le jour J, quand il lui avoue qu’il ne l’aime pas, Michal est au bord de la crise de nerfs. Bien décidée à abandonner son statut de célibataire qui lui colle à la peau, Michal continue ses préparatifs comme si de rien n’était. Elle le sait, car Dieu l’a prévu : elle se mariera le huitième soir de Hanouka. Elle a la robe, le traiteur, le lieu de la fête… après tout, il lui reste 30 jours pour trouver un mari !

Vos commentaires et critiques :

The_Wedding_Plan

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes : dans moins d’un mois, la jeune et jolie Michal, qui accumule depuis une dizaine d’années les rencontres à la recherche d’un mari, doit épouser Gidi. Les futurs époux ont déjà tout organisé, de la salle où devra se dérouler la cérémonie jusqu’au menu et aux invités, tout est prêt. Même leur nouvel appartement n’attend plus qu’eux. Seulement voilà, lors d’une dégustation pour le repas du mariage, c’est le clash ! Gidi annonce à Michal qu’il ne l’aime pas. Passés l’incompréhension et la colère – Gidi va épouser Ziva, la colocataire de Michal qu’il ne connait que depuis seulement deux semaines –, la jeune femme décide de maintenir les festivités coûte que coûte. Si ce n’est pas Gidi qui l’accompagnera sous la ‘houpa, alors ce sera quelqu’un d’autre. Il suffit juste de le trouver… Sillonnant le pays à bord de son Van transformé en ferme pédagogique mobile, et bien qu’orthodoxe, Michal est passionnée, libre, indépendante, et n’a qu’une idée en tête : se débarrasser de sa solitude et de son désespoir. Entre sa meilleure amie, qui s’est entichée d’un japonais converti, et sa sœur qui entretient avec son mari une relation plus qu’explosive, la future mariée a jusqu’au huitième soir de ‘hanoukka (juive d'institution rabbinique) , soit exactement vingt-deux jours, pour se trouver un époux. Pour ce second long-métrage, quatre ans après Le cœur a ses raisons, récompensé par deux Ophirs et dont l’action se déroulait également autour d’un mariage dans le milieu orthodoxe de Jérusalem, Rama Burshtein revient donc sur le devant de la scène cinématographique avec une comédie sentimentale qui, bien que respectant les traditions religieuses et culturelles, se révèle volontiers moderne et progressiste. À l’image de sa réalisatrice en réalité…
Côté casting, on retrouve avec plaisir des figures déjà bien connues du cinéma israélien, à commencer par l’héroïne, Michal, campée par une Noa Kooler qui s’impose, tour à tour drôle ou touchante, et déjà vue dans Outdoors, sorti en septembre 2017 en Israël, Youth ou The Promise, mais aussi Amos Tamam, qui incarne Shimi, le propriétaire de la salle de banquet dans laquelle doit se dérouler la cérémonie, ou encore le séduisant Oz Zehavi, qui incarnait entre autre le rôle de Tom en 2013 dans le film Yossi, d’Eytan Fox.
Rafraîchissant, émouvant et un peu décalé, The Wedding Plan fait la part belle à l’espoir, ce dont le monde manque cruellement selon les propres mots de sa réalisatrice. Porté par une bande originale entraînante, le film a été présenté en avant-première au 73ème Festival International du Film de Venise au cours duquel il était également nominé en tant que Meilleur film, et a déjà remporté de nombreuses récompenses en Israël.

 


Retour Haut de page