Accueil » Films » Année 2017 » » Description générale

Tout l'argent du monde

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 14,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : All the Money in the World
Fiche mise à jour le 09/01/2018
Année de production : 2017
Réalisé par : Ridley Scott
D'après l'oeuvre originale de : - John Pearson
Date de sortie : 27 décembre 2017
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Metropolitan Filmexport 
Distributeur international : TriStar Pictures 
Durée : 132 minutes
Origine(s) : Etats-Unis 
Genre(s) : Thriller 
Pellicule : couleur
Format de projection : 2.35 Scope
Format son : Dolby Digital
Visa d'exploitation : 147912
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
75%
Synopsis :
Rome, 1973. Des hommes masqués kidnappent Paul, le petit-fils de J. Paul Getty, un magnat du pétrole connu pour son avarice, mais aussi l'homme le plus riche du monde. Pour le milliardaire, l'enlèvement de son petit-fils préféré n'est pas une raison suffisante pour qu’il se sépare d’une partie de sa fortune. Gail, la mère de Paul, femme forte et dévouée, va tout faire pour obtenir la libération de son fils. Elle s’allie à Fletcher Chace, le mystérieux chef de la sécurité du milliardaire et tous deux se lancent dans une course contre la montre face à des ravisseurs déterminés, instables et brutaux.

Vos commentaires et critiques :

Tout_largent_du_monde

Ridley Scott a 80 ans. Christopher Plummer vient tout juste de célébrer son 88e anniversaire. Ces octogénaires, de vieux pros, viennent de réussir un exploit peu ordinaire. Non seulement All the Money in the World est un thriller haletant, mais il contient aussi l'une des meilleures performances d'un acteur qui, il y a à peine plus d'un mois, ne savait pas encore qu'il allait être appelé à remplacer Kevin Spacey au pied levé. Honnêtement, Christopher Plummer est tellement crédible dans la peau de J. Paul Getty, ce vieillard milliardaire ayant plus à cœur les objets d'art qu'il possède que les humains faisant partie de son entourage, qu'on se demande vraiment comment un autre acteur aurait pu incarner le personnage avec autant de vérité.
Inspiré par une véritable histoire survenue à Rome en 1973, Ridley Scott profite évidemment de l'occasion pour lancer quelques clins d'œil au grand cinéma italien de l'époque en plongeant le spectateur dans une atmosphère digne de La Dolce Vita de Fellini.
Une fois le rapt effectué, le récit s'engage alors sur le mode thriller avec grande efficacité. Mais au-delà de l'anecdote, Scott dépeint surtout une joute psychologique entre un vieil homme dont la préoccupation première est de s'enrichir davantage (on ne peut s'empêcher d'y voir une flèche envers la classe du 1 %) et une femme qui prendra les moyens dont elle dispose pour faire libérer un fils que son beau-père dit aimer, mais dont il refuse pourtant de payer la rançon exigée par les ravisseurs. À cet égard, cette rencontre au sommet entre Michelle Williams, toujours excellente, et Christopher Plummer constitue l'élément le plus fort de ce film.


Retour Haut de page