Accueil » Films » Année 2016 » » Description générale

Kingsman: le cercle d'or

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 15,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Kingsman: The Golden Circle
Fiche mise à jour le 06/12/2017
Année de production : 2016
Réalisé par : Matthew Vaughn
D'après l'oeuvre originale de : - Dave Gibbons (comic book (Icon Comics)
- Mark Millar
Date de sortie : 11 octobre 2017
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Twentieth Century Fox 
Distributeur international : 20th Century Fox 
Durée : 141 minutes
Origine(s) : Royaume-Uni Etats-Unis 
Genre(s) : Action 
Pellicule : couleur
Format de projection : Scope, IMAX
Format son : 5.1, 7.1, Atmos
Visa d'exploitation : 147277
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
75%
Synopsis :
Kingsman, l’élite du renseignement britannique en costume trois pièces, fait face à une menace sans précédent. Alors qu’une bombe s’abat et détruit leur quartier général, les agents font la découverte d’une puissante organisation alliée nommée Statesman, fondée il y a bien longtemps aux Etats-Unis. Face à cet ultime danger, les deux services d’élite n’auront d’autre choix que de réunir leurs forces pour sauver le monde des griffes d’un impitoyable ennemi, qui ne reculera devant rien dans sa quête destructrice.

Vos commentaires et critiques :

Kingsman_le_cercle_dor

Matthew Vaughn renoue avec l'univers de Dave Gibbons et Mark Millar dans cette suite du succès qu'a été Kingsman - The Secret Service en 2015, et qui se moque joyeusement des films d'espionnage britanniques. Avec encore plus de vedettes, d'effets spéciaux, de blagues douteuses et de costumes chics, ainsi qu'une véritable orgie de gadgets comme seuls les espions en possèdent.
La méchante est cette fois Poppy (Julianne Moore), à la tête du plus grand cartel de drogue au monde qui, après avoir détruit le quartier général des Kingsman, a empoisonné sa marchandise et menace de ne pas donner l'antidote aux millions de drogués de la planète si son commerce n'est pas légalisé. Ce qui permet de placer une pointe assez raide sur un président américain stupide qui voit là l'occasion de gagner la guerre contre la drogue en laissant simplement ses consommateurs crever. Eggsy (Taron Egerton) et Merlin (Mark Strong), seuls survivants, devront faire alliance avec les Statesman aux États-Unis - bonjour, les blagues entre British et Américains - pour sauver le monde, rien de moins.
On met ici de côté tout sens de la mesure et du réalisme pour sauter à pieds joints dans le délire, l'action hyper chorégraphiée et l'humour non-stop, tout en appréciant le retour de Colin Firth (ressuscité) et la brève apparition très drôle d'Elton John, qu'on n'a jamais entendu autant sacrer. Bref, Matthew Vaughn, qu'on dirait lui-même sous l'effet de substances, offre un divertissement haut de gamme qui plaira aux fans ou tapera sur les nerfs de tout cinéphile allergique au genre parodique, ou encore qui préfère ses espions très sérieux.


Retour Haut de page