Accueil » Films » Année 2014 » » Description générale

Steve McQueen : The Man & Le Mans

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 12,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Steve McQueen : The Man & Le Mans
Fiche mise à jour le 21/11/2015
Année de production : 2014
Réalisé par : Gabriel Clarke, John McKenna
Date de sortie : 04 novembre 2015
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Marco Polo Distribution 
Distributeur international : Content Media Corporation 
Durée : 102 minutes
Origine(s) : Etats-Unis Royaume-Uni 
Genre(s) : Documentaire 
Pellicule : noir et blanc & couleur
Format de projection : 1.85
Format son : 5.1
Visa d'exploitation : 143396
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
75%

Synopsis :
Un documentaire qui retrace l'histoire d'amour entre le célèbre acteur Steve McQueen et la non moins célèbre course automobile des 24 heures du Mans est en cours de production. On y retrouvera des images des 24 heures du Mans 2014 ainsi que des images inédites de Steve McQueen fournies par son fils Chad McQueen.

Vos commentaires et critiques :

P.[140]

Le destin de Steve McQueen s'est noué sur le circuit automobile du Mans. Trente-cinq ans après sa mort, à l'âge de 50 ans, deux documentaristes anglais, John McKenna et Gabriel Clarke, redonnent du souffle à la légende en déployant cette thèse. Grâce à une belle moisson d'images d'archives et à des témoignages clés — de sa première épouse et de son scénariste fétiche —, ils racontent comment la star a fait du Mans, fiction sur la célèbre course, un cauchemar. Trahisons, drogue, sexe, accidents... Le film brosse le portrait tragique d'un fonceur sans concession qui s'oubliait dans le perfectionnisme à la vie à la mort du sport automobile.


Retour Haut de page