Accueil » Films » Année 1959 » » Description générale

Herbes flottantes

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 16,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Ukigusa
Fiche mise à jour le 27/07/2019
Année de production : 1959
Réalisé par : Yasujirō Ozu
Date de sortie : 31 juillet 1991
Date de reprise : 17 juillet 2019
Distributeur France : Carlotta Films 
Distributeur international : non renseigné
Durée : 119 minutes
Origine(s) : Japon 
Genre(s) : Comédie dramatique 
Pellicule : couleur
Format de projection : 1.33 (version restaurée 4k)
Format son : Mono
Visa d'exploitation : 77407
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
75%

Synopsis :
Une petite troupe de théâtre kabuki débarque dans un village de pêcheurs au sud du Japon. Il y a des années, leur meneur, Komajuro, avait eu une aventure avec l’une des habitantes. De leur brève union est né un garçon, Kiyoshi, qui ignore tout de l’identité de son père. Mais ce dernier n’est pas le seul à qui Komajuro a caché la vérité. Lorsque Sumiko, sa maîtresse actuelle et comédienne de la troupe, découvre l’existence de Kiyoshi et de sa mère, elle décide de se venger…

Vos commentaires et critiques :

Herbes_flottantes.[1]

Herbes flottantes raconte le séjour d’une troupe itinérante dans un petit port du Sud écrasé par la chaleur. Le chef de la troupe y a laissé, il y a longtemps, une maîtresse et un fils qu’il n’a jamais reconnu, au grand dam de sa compagne actuelle. Les protagonistes de ces turbulences de l’amour à ciel ouvert sont incarnés par des comédiens de génération et d’origine différentes. La fidèle Haruko Sugimura, dans le rôle de la vieille maîtresse, est un pilier du théâtre shingeki (théâtre moderne sous influence occidentale) quand Ganjiro Nakamura (le directeur de la troupe, au centre du récit) vient du kabuki. Machiko Kyo est issue de la danse, alors que Ayako Wakao est un pur « produit » de studio. Tous ces talents devant la caméra d’Ozu et Miyagawa donnent à voir un merveilleux ballet des sentiments, où le temps qui passe reste la principale adversité. Inédit sur grand écran depuis vingt-cinq ans, la présentation d’Herbes flottantes en version restaurée 4K est un événement, qui réjouira aussi bien les admirateurs du grand metteur en scène que les amoureux du cinéma.


Retour Haut de page