Accueil » Personnalités » Mohammad Rasoulof » Biographie

Mohammad Rasoulof

Vous connaissez Mohammad Rasoulof ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Voir les photos de Mohammad Rasoulof sur bdfci.info
Date de naissance : inconnue.
Mohammad Rasoulof est né à Shiraz en 1972. Il a débuté en jouant au théâtre dès l’âge de neuf ans. Il a ensuite écrit et mis en scène des pièces de théâtre. Il a étudié la sociologie.
L’analyse des questions sociales, et la façon dont l’individu et la société en sont affectés, dans un pays au gouvernement dictatorial, est au cœur de son travail.
Il commence par réaliser des documentaires et des courts métrages. Pour son premier film « Gagooman » (« The Twilight », 2002), il gagne le prix du meilleur film au Fajr Film Festival en Iran, et le prix du meilleur documentaire lors de la 6e cérémonie du Iran Cinema House.
Après les événements qui ont suivi l’élection présidentielle iranienne en 2009, il est arrêté, avec Jafar Panahi, alors qu’ils étaient en tournage. Durant le procès, il est condamné à six ans de prison (cinq ans pour rassemblement et connivence contre la sécurité nationale, et un an pour propagande contre le régime). En appel, il est acquitté de la première accusation et sa peine est réduite à un an de prison.
En 2011, suite à la sélection de son film « Au revoir » au Festival de Cannes, dans la section un Certain Regard, son interdiction de sortir du pays est levée.
En 2013, suite à la présentation cannoise, dans la même section, du film « Les Manuscrits ne brûlent pas », son passeport et ses biens personnels sont confisqués à l’aéroport de Téhéran. La même année, au Festival de Telluride, il reçoit la médaille d’argent du festival, attribuée également aux frères Coen et à Robert Redford.
Il est aujourd'hui en liberté sous caution.
Retour Haut de page