Accueil » Personnalités » Jeff Goldblum » Biographie

Jeff Goldblum

Vous connaissez Jeff Goldblum ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Voir les photos de Jeff Goldblum sur bdfci.infoVoir les photos de Jeff Goldblum sur bdfci.infoVoir les photos de Jeff Goldblum sur bdfci.infoVoir les photos de Jeff Goldblum sur bdfci.infoVoir les photos de Jeff Goldblum sur bdfci.infoVoir les photos de Jeff Goldblum sur bdfci.info
Date de naissance : 22 octobre 1952
Jeff Goldblum débute sa carrière sur grand écran en 1974 en interprétant un malfrat violeur aux prises avec Charles Bronson dans Un justicier dans la ville. Robert Altman le dirige ensuite à deux reprises, dans California split (1974) et Nashville (1975). Deux ans plus tard, le comédien tourne, sous la direction de Woody Allen, Annie Hall, puis aborde un genre qui le rendra populaire, la science-fiction, en se retrouvant confronté à L'Invasion des profanateurs (1978) de Philip Kaufman, un cinéaste avec qui il travaillera à nouveau sur la fresque spatiale L'Etoffe des héros (1983).Deux collaborations avec Lawrence Kasdan (Les Copains d'abord en 1983 et Silverado en 1985) plus tard, Jeff Goldblum connaît la célébrité en se métamorphosant en Mouche pour David Cronenberg en 1986. Un rôle que suivent paradoxalement plusieurs années de vache maigre pour l'acteur, qui ne réapparaît réellement qu'en 1992 dans The Player de Robert Altman. En 1993, l'immense succès de Jurassic Park assoit définitivement son statut de star et popularise un peu plus l'image du scientifique déjanté auquel il prêtera de nouveau ses traits dans Independence day (1996), Le Monde perdu (1997) et Comme chiens et chats (2001), trois beaux succès au box-office.Entre-temps, l'acteur sera passé par la comédie (Neuf mois aussi de Chris Columbus, 1995), le fantastique (Powder de Victor Salva, 1995) et le dessin animé (Le Prince d'Egypte, où il prête sa voix au personnage d'Aaron). En 2002, le drame Igby permet à Jeff Goldblum de retrouver Bill Pullman, son partenaire d'Independence day. Ne parvenant pas à retrouver un rôle de premier plan, il intègre l'équipe océanographique menée par Bill Murray dans La Vie aquatique (2005) de Wes Anderson.
Retour Haut de page