Accueil » Personnalités » Wesley Snipes » Biographie

Wesley Snipes

Vous connaissez Wesley Snipes ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Voir les photos de Wesley Snipes sur bdfci.infoVoir les photos de Wesley Snipes sur bdfci.infoVoir les photos de Wesley Snipes sur bdfci.infoVoir les photos de Wesley Snipes sur bdfci.infoVoir les photos de Wesley Snipes sur bdfci.infoVoir les photos de Wesley Snipes sur bdfci.info
Date de naissance : 31 juillet 1962
Ayant grandi dans le Bronx, à New York, Wesley Snipes se tourne vers le théâtre et suit les cours de la High School for the Performing Arts (popularisée par la série Fame). Mais son rêve est brisé lorsqu'il est obligé de déménager avec sa mère en Floride sans avoir obtenu son diplôme. Il persiste tout de même et continue à monter sur scène dans de petits théâtres locaux. Lors d'un concours, un agent le remarque et lui permet d'obtenir son premier rôle en 1986 aux côtés de Woody Harrelson dans Wildcats. Wesley Snipes retrouvera ce partenaire de jeu pour les besoins des Blancs ne savent pas sauter et du film d'action Money train (1995). Après son apparition dans le clip de Michael Jackson Bad en 1987, il continue sa carrière d'acteur sous la direction de Spike Lee dans Mo' better blues et Jungle fever (1991), Mario Van Peebles dans New Jack City (id.) et d'Abel Ferrara dans The King of New York (1990).Dès 1992, il s'oriente presque exclusivement vers les films d'action, donnant souvent l'impression de privilégier sa pratique des arts martiaux à son jeu d'acteur. Devant remédier à une prise d'otages dans Passager 57 (1992), il prête main forte à Sean Connery dans Soleil levant (id.), joue les "méchants" face à Sylvester Stallone dans Demolition man (1994), s'essaie au saut en chute libre dans Drop zone (id.), enquête sur un Meurtre à la Maison Blanche (1997), se retrouve traqué par Tommy Lee Jones dans US marshals (1997), incarne un agent très spécial dans L'Art de la guerre (2000), et combat sur le ring Ving Rhames dans Un seul deviendra invincible (2002). Toutefois, Wesley Snipes s'essaie à d'autres registres, n'hésitant pas à jouer les drag-queens dans Extravagances (1996), à être persécuté par Le Fan Robert De Niro, et à fréquenter Nastassja Kinski Pour une nuit (1997). Son rôle fétiche reste celui du tueur de vampires dans la trilogie Blade, dont chaque volet a été réalisé par un cinéaste différent : Stephen Norrington en 1998, Guillermo Del Toro (Blade II) en 2001 et David Goyer (Blade trinity) en 2004.
Retour Haut de page