Accueil » Personnalités » Viviane Romance » Biographie

Viviane Romance

Vous connaissez Viviane Romance ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Date de naissance : 04 juillet 1912
Décédé(e) le : 25 septembre 1991
Actrice, scénariste, productriceViviane Romance sera mariée trois fois, aux comédiens Georges Flamant et Clément Duhour et au réalisateur Jean Josipovici.Profil :Surnommée "la vamp du cinéma français", Viviane Romance est sans conteste la grande vedette du cinéma français des années 1940. Figurante de théâtre avant de passer au cinéma, la belle au tempérament de feu trouve son premier rôle d'importance dans La Belle Equipe de Julien Duvivier (1936). En incarnant Gina, elle démontre au public l'étendu de son talent dramatique.Si elle fait des ravages dans Le Puritain (1937), L'Etrange Monsieur Victor (1938) et Le Joueur (1938), la vedette lui ait volé par la gent masculine. Enfin la beauté triomphante apparaît dans La Maison du Maltais de Pierre Chenal (1938).Ses tentatives en tant qu'auteur resteront néanmoins veines. Elle écrit les scénarios du Feu sacré (1941) et de La Boîte à rêves (1943), pour finalement passer devant la caméra de Christian-Jaque en 1943 dans Carmen. De bohémienne, elle s'en retourne vers celui qui l'avait révélé : Duvivier. Le réalisateur lui offre son second grand rôle dans Panique, un des rares films où sa beauté n'est plus un artifice mais bel et bien un atout à l'oeuvre.Lasse des critiques, elle refuse un contrat à Hollywood, fait une carrière éclair en Italie, et fait son dernier film dans le très peu populaire Nada de Claude Chabrol, en 1973.FILMOGRAPHIE SELECTIVE : Le premier long métrage : Elle fait une brève apparition dans Il est charmant de Louis Mercanton (1931), avant de tenir son premier vrai petit rôle dans Ciboulette de Claude Autant-Lara (1933). Consécration : Panique de Julien Duvivier (1946).Incontournables :- La Belle équipe de Julien Duvivier (1936).- La Puritain de Jeff Musso (1937).- Naples au baiser de feu d'Augusto Genina (1937).- L'Etrange Monsieur Victor de Jean Grémillon (1938).- La Maison du Maltais de Pierre Chenal (1938).- Le Joueur de Louis Daquin (1938).- Prisons de femmes de Roger Richebé (1938).- Cartacalha, reine des gitans de Léon Mathot (1941).- Carmen de Christian-Jaque (1942).- Panique de Julien Duvivier (1946).- L'Affaire des poisons de Henri Decoin (1955).- Mélodie en sous-sol de Henri Verneuil (1962).Apparitions télévisées sélectives :- Le Mystère de Choisy de Stellio Lorenzi (1964).- La Dame aux camélias de Pierre Cardinal (1972).- La série télévisée L'Eloignement de Jean-Pierre Desagnat (1972).- Du plomb dans la tête de Roger Dallier (1973).Insolite :Panique de Julien Duvivier (1946).Viviane Romance vu par :Le scénariste Nino Frank :"Gorge toujours admirablement présentée, hanches faites pour porter le poids du songe, jeu de cuisses ou d'épaules d'une franchise expressive, cette spontanéité de la chair se résume dans la chaleur d'une bouche humie et entrouverte pour un mot qui ne peut être que celui de l'acquiessement."Le saviez-vous ?- Elle tourne sous la direction de son mari Jean Josipovici dans La Chair et le diable (1953), L'inspecteur connaît la musique (1955) et Pitié pour les vamps (1956).
Retour Haut de page