Accueil » Personnalités » Alain Cuny » Biographie

Alain Cuny

Vous connaissez Alain Cuny ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Date de naissance : 12 juillet 1908
Décédé(e) le : 16 mai 1994
Acteur.Prix et récompenses : - Prix du Jury Oecuménique 1992 au Festival International du Film de Berlin pour L'annonce faite à Marie.- Nominé au César 1989 du Meilleur Acteur dans un Second Rôle pour Camille Claudel.Profil:Etudiant aux Beaux-Arts, il s'intéresse de près à la psychanalise et au surréalisme. Après un voyage de plusieurs années, il rentre en France et s'essaie à la comédie. C'est ainsi qu'il est engagé par la Comédie Française pour jouer dans Phèdre. Il commence à jouer au cinéma dès 1940 dans Après Mein Kampf, mes crimes (1940) de Alexandre Ryder et dans Madame Sans-Gêne (1941) de Roger Richebé. En 1941, il monte une pièce: Le bout de la route de Jean Giono. Marcel Carné assiste à une représentation et décide de lui offrir le rôle de Gilles dans Les visiteurs du soir (1942). Alain Cuny devient célèbre et commence sa carrière sur grand écran. Acteur exigeant, il choisit toujours ses films, certains étant d'un ton très élevé comme Le Christ interdit (1950) de Curzio Malaparte. Malgré son succès, le jeune Cuny préfère les planches et devient l'interprète principal de Claudel. Il enchâine pièces sur pièces.En 1956, il interprète Frollo dans Notre Dame de Paris de Jean Delannoy aux côtés de Anthony Quinn, Gina Lolobrigida et Jean Danet. En 1960, il tourne dans La dolce vita de Federico Fellini avec pour partenaires Marcello Mastroianni, Anita Ekberg et Anouk Aimée. Il retrouve le réalisateur italien sur Satyricon (1969).Il accepte un rôle dans Emmanuelle (1974) de Just Jaeckin. Il y interprète un vieil homme en noir, libidineux, qui prend sous son aile la jeune Emmanuelle alors interprétée par Sylvia Kristel. Après cette prestation contrastant étrangement avec le reste de sa carrière, il tourne dans La chanson de Roland (1978) de Frank Cassenti avec Niels Arestrup et Jean-Claude Brialy. Il est alors âgé de 70 ans et commence à réduire ses apparitions. En 1988, il tient le rôle de Louis-Prosper Claudel dans Camille Claudel de Bruno Nuytten avec Isabelle Adjani et Gérard Depardieu.En 1991, à l'âge de 91 ans, il écrit et met en scène son premier long métrage, L'annonce faite à Marie, d'après une pièce de théâtre.Il s'éteint le 16 Mai 1994 à Paris. FILMOGRAPHIE SELECTIVE :Le premier long métrage : Après Mein Kampf, mes crimes (1940) de Alexandre Ryder est son premier film. Il y tient un tout petit rôle.Consécration : C'est dans Les visiteurs du soir (1942) de Marcel Carné qu'il va avoir son premier grand rôle. Dès lors il devient une star.Incontournables : - Les visiteurs du soir (1942) de Marcel Carné.- Notre Dame de Paris (1956) de Jean Delannoy.- La dolce vita (1960) de Federico Fellini.- Satyricon (1969)de Federico Fellini.- La chanson de Roland (1978) de Frank Cassenti. - Camille Claudel (1988) de Bruno Nuytten.Insolite :Il tourne dans Emmanuelle (1974) de Just Jaeckin. Un film érotique qui n'a que peu de rapports avec le reste de sa carrière.Apparitions télévisées sélectives :- 1982: Il quartetto basileus(téléfilm) / dans le rôle de Finkel- 1982: Deuil en 24 heures (série).- 1988: La coscienza di Zeno (téléfilm)
Retour Haut de page