Accueil » Personnalités » Mario Bava » Biographie

Mario Bava

Vous connaissez Mario Bava ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Date de naissance : 31 juillet 1914
Décédé(e) le : 27 avril 1980
Mario Bava s’oriente d’abord vers la peinture, mais finit par changer d’idée et s’oriente dans le cinéma en 1939 en tant que directeur de la photographie, puis comme chef opérateur. Il se découvre un talent caché et s’avère très doué dans ce domaine, ce qui fait de lui l’un des chefs opérateurs les plus reconnus en Italie. Il se voit même la chance de terminer la réalisation de I Vampiri, le premier film d'horreur Italien parlant! Il fera la même chose avec Caltiki, The Immortal Monster et Giant The Marathon, un film d’aventure.
C’est en 1960 que Mario Bava réalise son premier film, Black Sunday, un film d’horreur expressionniste doté d’une grande poésie et d’une ambiance gothique sans pareil. Il n'en fallait pas plus pour que sa renommé soit faite à travers le monde. Après avoir tourné quelques péplums, Bava retourne à l’horreur en 1963 avec The Girl Who Knew Too Much, qui est considéré comme étant le tout premier giallo de l'histoire. Peu après, le réalisateur italien donne naissance à ce qui deviendra l’un de ses plus grands classiques: Black Sabbath, une anthologie divisée en trois parties. Un peu plus tard, vient Blood And Black Lace, son second giallo, qui vient cimenter les règles du genre. Durant la seconde partie des années ‘60, Bava alterne régulièrement entre l’horreur et d’autre styles (western, aventure, science-fiction etc.)
En 1971, Bava réalise A Bay Of Blood, un nouveau giallo, beaucoup plus sanglant cette fois-ci. Ce dernier est notoire pour avoir inspiré la vague de slashers des années 80, notament les premiers Friday The 13th. Puis, dans ses prochains films, il traitera de toutes sortes de sujets, tel la sorcellerie, le spiritisme et l’exorcisme. En 1974, il s’associe avec son fils Lamberto et ils tournent ensemble Kidnapped, qui ne vera officielement le jour qu'au milieu des années 90, faute de budget. Puis en 1977, le fameux maître italien réalise son dernier film d’horreur: Shock, un film occulte mettant en vedette Daria Nicoloddi. En 1980, Bava s’occupe des effets visuels d’Inferno, de Dario Argento, qui est en quelque sorte son élève. Puis il meurt peu après d’un arrêt cardiaque. Deux jours après sa mort, c'est au tour d'Alfred Hitchcock de mourir, reléguant la nouvelle du décès de Bava aux oubliettes!! Aujourd’hui, les films de Mario Bava sont des classiques souvent adulés, bien qu’un grand nombre de novices en la matière ignorent qui il est.
Retour Haut de page