Accueil » Personnalités » Mia Hansen-Løve » Biographie

Mia Hansen-Løve

Vous connaissez Mia Hansen-Løve ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Voir les photos de Mia Hansen-Løve sur bdfci.info
Date de naissance : 05 février 1981
Mia Hansen-Løve se fait connaître comme actrice en France, dans FIN AOÛT DÉBUT SEPTEMBRE (1998) et LES DESTINÉES SENTIMENTALES (2000) d'Olivier Assayas. Elle s'inscrit ensuite au Conservatoire d'art dramatique du 10e, 6e, puis 13e arrondissement de Paris, passe une maîtrise de philosophie allemande, et écrit aux « Cahiers du Cinéma » de 2003 à 2005. La réalisation la titille, et elle se lance avec les courts métrages APRÈS MÛRE RÉFLEXION (2003), UN PUR ESPRIT (2004) et CONTRE-COUP (2005), dans lesquels elle filme notamment Lolita Chammah (LA VIE MODERNE en 2000) et Louis Garrel. Remarquée par le regretté producteur Humbert Balsan, la jeune cinéaste démarre son premier long métrage, TOUT EST PARDONNÉ, chronique de couple, de famille et d'abandon, bouleversante, avec Paul Blain et Marie-Christine Friedrich. Le film sort en 2007, après sa sélection à la Quinzaine des Réalisateurs cannoise, et fait forte impression. Une cinéaste est née, qui regagne la Croisette, pour Un Certain Regard, et les écrans pour LE PÈRE DE MES ENFANTS (2009), portrait d'un producteur soudain gagné par le désespoir, en forme d'hommage à Humbert Balsan, avec Chiara Caselli et Louis-Do De Lencquesaing. UN AMOUR DE JEUNESSE (2011) concourt lui à Locarno. C’est une fresque sentimentale et existentielle, qui suit une jeune fille, de son adolescence et de son premier amour, à sa rencontre avec un homme mûr, puis au retour du premier. Avec Lola Créton. EDEN (2014) retrace la montée du courant musical « garage » au début des années 1990, via l’ascension d’un DJ et de la French Touch, puis sa chute dans les années 2000 et 2010, en s’inspirant de son propre frère Sven Hansen-Love. Avec Félix de Givry dans le rôle central. L’AVENIR (2016) lui vaut la reconnaissance et l’Ours d’argent de la mise en scène à la Berlinale. Une nouvelle fresque sur la vie, le couple, l’amour, le désir, les bilans et les aspirations. Avec Isabelle Huppert, André Marcon, Roman Kolinka et Edith Scob.
Retour Haut de page