Accueil » Personnalités » Vanessa Paradis » Biographie

Vanessa Paradis

Vous connaissez Vanessa Paradis ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Voir les photos de Vanessa Paradis sur bdfci.infoVoir les photos de Vanessa Paradis sur bdfci.infoVoir les photos de Vanessa Paradis sur bdfci.infoVoir les photos de Vanessa Paradis sur bdfci.infoVoir les photos de Vanessa Paradis sur bdfci.infoVoir les photos de Vanessa Paradis sur bdfci.info
Date de naissance : 22 décembre 1972
Révélée à 14 ans par la chanson Joe le Taxi qui triomphe dans les hit-parades durant tout l'été 1987, Vanessa Paradis fait ses premiers pas au cinéma, parrainée par son oncle, le comédien Didier Pain, dans Noce blanche de Brisseau. Sa composition passionnée d'adolescente fragile et amoureuse de son professeur (Bruno Crémer) lui vaut le César du meilleur espoir féminin en 1990.Tout en poursuivant sa carrière de chanteuse -elle enregistre notamment un album avec Serge Gainsbourg-, Vanessa Paradis revient au cinéma en 1994 sous la direction de Jean Becker dans Elisa, un film dont le titre fait justement référence à une chanson-phare de l'homme à tête de chou. Ce road-movie dans lequel elle incarne une jeune fille à la recherche de son père (Gérard Depardieu) connaît un gros succès public. Après avoir croisé Jeanne Moreau dans Un amour de sorcière, Vanessa Paradis arbitre les retrouvailles de Belmondo et Delon dans Une chance sur deux de Patrice Leconte, un cinéaste qui lui offre ensuite le rôle d'Adèle, jeune femme paumée et suicidaire dans La Fille sur le pont : l'actrice livre, face à Daniel Auteuil, une de ses prestations les plus remarquées dans cette oeuvre poétique et sophistiquée. Formant à la ville un couple très glamour avec Johnny Depp, la chanteuse et comédienne, longtemps absente des écrans de cinéma, réapparaît en 2004 dans le délirant Atomik circus : le retour de James Bataille. L'année suivante, elle campe une prostituée au grand coeur dans Mon ange, le premier long-métrage du scénariste-fétiche de Leconte, Serge Frydman
Retour Haut de page