Accueil » Personnalités » Brie Larson » Biographie

Brie Larson

Vous connaissez Brie Larson ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Voir les photos de Brie Larson sur bdfci.infoVoir les photos de Brie Larson sur bdfci.infoVoir les photos de Brie Larson sur bdfci.infoVoir les photos de Brie Larson sur bdfci.infoVoir les photos de Brie Larson sur bdfci.infoVoir les photos de Brie Larson sur bdfci.info
Date de naissance : 01 octobre 1989
Née le 1er octobre 1989 à Sacramento, la californienne Brie Larson concrétise son désir d’être actrice en étudiant à l’American Conservatory Theater, et débute à l’écran à l’âge de neuf ans dans « Tonight Show with Jay Leno » (1998), dans les séries FAIT L’UN POUR L’AUTRE et LES ANGES DU BONHEUR (1998-1999). Premier film, l’inédit et méconnu SPECIAL DELIVERY (Kenneth A. Carlson, 1999). Elle poursuit à la télévision avec la série familiale RAISING DAD/UN PÈRE PEUT EN CACHER UN AUTRE, où elle tient le rôle récurrent d’Emily Stewart face à Bob Saget et Kat Dennings (Jonathan Katz, 2001-2002), qui lui vaut d’être nommée aux Young Artist Awards. Les films arrivent, avec les fantaisies 30 ANS SINON RIEN (Gary Winick) avec Jennifer Garner, PYJAMA PARTY (Joe Nussbaum) avec Alexa Vega et Mika Boorem, HOOT (Wil Shriner) avec Logan Lerman et Luke Wilson, JUST PECK (Michael A. Nickles), HOUSE BROKEN (Sam Harper) avec Danny DeVito, et les chroniques MADISON (William Bindley) avec Jim Caviezel et THE BEAUTIFUL ORDINARY (Jess Manafort) (2004-2009). Elle décroche le rôle de Kate, la fille aînée de Toni Collette dans la série saluée UNITED STATES OF TARA, écrite par Diablo Cody et produite notamment par Steven Spielberg (2009-2011, photo). Les projets indépendants la réclament, et elle seconde les vedettes dans GREENBERG (Noah Baumbach) avec Ben Stiller, SCOTT PILGRIM (Edgar Wright) avec Michael Cera, THE TROUBLE WITH BLISS (Michael Knowles) avec Michael C. Hall, RAMPART (Oren Moverman) avec Woody Harrelson, DON JON de et avec Joseph Gordon-Levitt, et THE SPECTACULAR NOW (James Ponsoldt) avec Miles Teller et Shailene Woodley (2010-2013). Les récits choraux et décalés lui restent fidèles, pour TANNER HALL (Francesca Gregorini, Tatiana von Furstenberg, 2009) avec Rooney Mara, Georgia King, TREATMENT (Sean Nelson, Steven Schardt, 2011) avec Joshua Leonard, ou DIGGING FOR FIRE (Joe Swanberg, 2015) avec Jake Johnson et Rosemarie Dewitt. Le grand public la découvre face à Jonah Hill dans le « buddy movie » à succès 21 JUMP STREET (Phil Lord, Chris Miller) avec aussi Channing Tatum, face à Mark Wahlberg dans l’addiction au jeu THE GAMBLER (Rupert Wyatt), et en sœur d’Amy Schumer dans sa comédie CRAZY AMY, filmée par Judd Apatow (2012-2015). Toujours dans la champ indépendant, elle se fait remarquer en meneuse de STATES OF GRACE (Destin Cretton, 2013), chronique d’un foyer pour ados dont elle incarne la travailleuse sociale en chef, et qui assure à la fois le suivi professionnel et ses déboires personnels. L’Irlandais Lenny Abrahamson lui offre le rôle clé de jeune mère enfermée avec son fils de cinq ans, dans le récit de captivité et d’évasion ROOM (Lenny Abrahamson, 2015), qui fait sensation et attire tous les feux sur elle. Elle décroche le grand chelem des prix, jusqu’à l’Oscar de la meilleure actrice.
Retour Haut de page