Accueil » Personnalités » Kathryn Bigelow » Biographie

Kathryn Bigelow

Vous connaissez Kathryn Bigelow ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Voir les photos de Kathryn Bigelow sur bdfci.info
Date de naissance : 27 novembre 1951
Peintre avant de se lancer dans l'aventure cinématographique, Kathryn Bigelow suit le cours du San Francisco Art Institute pendant deux ans puis reçoit une bourse du Whitney Museum de New York. Membre du collectif avant-gardiste Art and Language et diplômée de la Columbia Film School, la jeune femme réalise son premier long métrage, le drame The Loveless, en 1982 en collaboration avec Monty Montgomery. Ce n'est cependant que cinq ans plus tard que la cinéaste se fait remarquer avec Aux frontières de l'aube, une modernisation radicale du mythe du vampire dont elle signe elle-même le scénario. En 1990, Kathryn Bigelow poursuit dans le cinéma d'action avec le thriller policier Blue Steel puis s'impose définitivement dans un genre généralement réservé à la gente masculine avec l'explosif Point Break (1991) qui mise sur la popularité de son duo vedette Keanu Reeves et Patrick Swayze. En 1995, la réalisatrice retrouve la science-fiction et le cinéma d'anticipation pour Strange Days, écrit par James Cameron, qui fut son mari de 1989 à 1991, puis attend cinq ans avant de se tourner vers une intrigue plus intimiste avec Le Poids de l'eau. Tourné en 2000, le film ne sort qu'en juillet 2002 en France, soit quasiment en même temps que K-19 le piège des profondeurs réalisé deux ans plus tard, qui permet à Kathryn Bigelow de retrouver l'action pure et dure à partir de l'histoire vraie d'un sous-marin nucléaire soviétique en perdition.
Deux fois oscarisée KATHRYN BIGELOW (Réalisatrice – Productrice) est une artiste qui occupe une place à part. Elle est l’auteur, aussi bien comme réalisatrice que productrice, d’une œuvre inclassable mettant en scène des personnages et des conflits d’une force peu commune. Elle a récemment signé ZERO DARK THIRTY qui a obtenu cinq nominations à l’Oscar, dont celui du meilleur film. En 2010, DÉMINEURS remporte l’Oscar du meilleur film et celui du meilleur réalisateur. Se destinant à une carrière d’artiste-peintre, Kathryn Bigelow obtient
sa licence à la San Francisco Art Institute et est invitée à suivre le programme d’études du Whitney Museum. Elle intègre ensuite le Master d’études cinématographiques de Columbia University. En 2011, le MoMA a rendu hommage à son œuvre de cinéaste et de plasticienne avec une rétrospective et une exposition s’étalant sur cinq mois intitulées «Crafting Genre: Kathryn Bigelow». Elle soutient plusieurs organisations philanthropiques écologiques et animales, comme la Fondation African Wildlife, Charity Water, le David Sheldrick Wildlife Trust, WildAid et la Fondation Navel Special Warfare Family. En 2014, elle a signé LAST DAYS, radiographie du trafic d’animaux sauvages à l’échelle mondiale et de la menace de l’éradication
des éléphants d’ici une dizaine d’années. Aux côtés de militants, de députés, de membres d’ONG et de représentants des ministères de la Défense, des Affaires Étrangères et de l’Intérieur, elle a participé à des débats sur la sécurité et la protection de la faune devant le Congrès. Résultat : Obama a mis en œuvre une loi pour mettre un terme et combattre
le trafic d’animaux sauvages, destinée à protéger les éléphants, rhinocéros et d’autres espèces en voie de disparition. La Chine s’est ralliée à cette initiative et a annoncé un projet visant à mettre fin au trafic d’ivoire d’ici fin 2017. En 2015, la cinéaste a obtenu le Humane Society of the US Genesis Award du meilleur court métrage. Le jury a salué «un récit très fort qui sensibilise l’opinion publique sur le lien entre terrorisme et trafic d’ivoire». Kathryn Bigelow a continué d’alerter sur les dangers du trafic d’ivoire avec THE PROTECTORS, court métrage de réalité virtuelle, présenté au festival de Tribeca.
Retour Haut de page