Accueil » Personnalités » Clotilde Courau » Biographie

Clotilde Courau

Vous connaissez Clotilde Courau ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Voir les photos de Clotilde Courau sur bdfci.infoVoir les photos de Clotilde Courau sur bdfci.infoVoir les photos de Clotilde Courau sur bdfci.infoVoir les photos de Clotilde Courau sur bdfci.infoVoir les photos de Clotilde Courau sur bdfci.infoVoir les photos de Clotilde Courau sur bdfci.info
Date de naissance : 03 avril 1969
C'est dès l'âge de 16 ans que Clotide Courau décide d'embrasser sa carrière artistique. Elle intègre le Cours Florent un peu plus tard, puis elle se produit dans plusieurs pièces de théâtre. Ces expériences lui permettent d'approcher le monde du cinéma, et en 1990 elle décroche le rôle féminin principal de Le Petit criminel, de Jacques Doillon, recevant dans la foulée un prix au festival européen de Berlin et une nomination pour le César du meilleur espoir féminin.Ce rôle lui permet également de se faire remarquer à Hollywood. Le réalisateur Paul Mazursky fait appel à la comédienne pour donner la réplique à Danny Aiello l'année suivante dans The Pickle. Pendant deux ans, Clotilde Courau se consacre au théâtre, ne faisant que quelques apparitions sur le grand écran. Le public français la redécouvre dans Elisa en 1995 où elle joue la meilleure amie de Vanessa Paradis. Elle décroche à nouveau une nomination pour le César du meilleur espoir féminin cette même année.Devenue une actrice incontournable du paysage cinématographique français, Clotilde Courau enchaîne les tournages, se révélant juste dans tous les genres et les registres. Elle promène ainsi son sourire entre drame romantique (Marthe, 1997), comédie noire (Le Poulpe, 1998) et thriller (Exit, 2000). En 2000, le jeune public la découvre dans le premier slasher français, Promenons-nous dans les bois.Après une tournée théâtrale triomphale suite au succès de la pièce musicale Irma La Douce qui l'a éloignée quelques temps des studios, Clotilde Courau est à l'affiche de pas moins de quatre films en 2002, dont Le Nouveau Jean-Claude de Didier Tronchet ou Embrassez qui vous voudrez de Michel Blanc.
Retour Haut de page