Accueil » Personnalités » Bruno Dumont » Biographie

Bruno Dumont

Vous connaissez Bruno Dumont ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Voir les photos de Bruno Dumont sur bdfci.info
Date de naissance : 14 mars 1958
Enseignant en philosophie, Bruno Dumont fait ses premiers pas derrière la caméra en tournant documentaires, courts métrages, et films institutionnels.
Né en 1958 à Bailleul (Nord, Hauts-de-France), Bruno Dumont est l’un des réalisateurs les plus originaux de la scène internationale. Cet auteur de films controversés a raconté, tout au long de ses vingt ans de carrière, les mystères de la réalité quotidienne en explorant de son regard singulier, austère, âpre et rigoureux la question du mal et de sa banalité.
Dumont signe, à 38 ans, son premier long métrage, La vie de Jésus (1997), tourné à Bailleul, sa ville natale. Nommé au César dans la catégorie Meilleur premier film, il connaît un succès immédiat; sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes, il obtient une Mention Spéciale Caméra d’or. Pendant les années suivantes, Dumont poursuit ses recherches et réalise son deuxième long métrage, L’Humanité (1999), Grand Prix à Cannes.
En 2003, Dumont quitte le Nord pour la Californie, où il tourne son troisième film Twentynine Palms (2003), avant d’y revenir pour réaliser Flandres (2006), qui lui vaudra son second Grand Prix au Festival de Cannes. Le cinéma est un véritable mystère pour Dumont: dans Hadewijch (2009) et Hors Satan (2011), il traque une fois de plus le sacré dans l’ordinaire et le quotidien. En 2012, Dumont signe Camille Claudel 1915, un film sur la vie de la célèbre sculptrice française, incarnée par Juliette Binoche, qui est présenté à la Berlinale de 2013.
Puis il réalise pour la télévision la mini-série P’tit Quinquin (2014), diffusée sur ARTE. Pour la première fois, le comique fait son apparition dans l’univers de Dumont, une veine que l’on retrouvera dans Ma Loute (2016), en compétition au Festival de Cannes 2016, où l’on oscille entre humour et drame. Dernier tournant du réalisateur français, et défi extrême, Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc (2017): s’inspirant des œuvres de Charles Péguy, il crée une comédie musicale rock sur les années de jeunesse de Jeanne d’Arc. Pendant la 71e édition du Locarno Festival, il présentera sa nouvelle série Coincoin et les z'inhumains qui sortira après en salle en Suisse et sera diffusée sur ARTE en septembre.
Retour Haut de page