Accueil » Personnalités » Sally Field » Biographie

Sally Field

Vous connaissez Sally Field ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Voir les photos de Sally Field sur bdfci.infoVoir les photos de Sally Field sur bdfci.infoVoir les photos de Sally Field sur bdfci.infoVoir les photos de Sally Field sur bdfci.infoVoir les photos de Sally Field sur bdfci.infoVoir les photos de Sally Field sur bdfci.info
Date de naissance : 06 novembre 1946
Alors que Sally Field suit les cours d'art dramatique de la Columbia, elle est choisie en 1965 pour jouer dans une série télé très guillerette, Gidget. En 1967, elle fait ses débuts au cinéma dans La Route de l'ouest au côté de Kirk Douglas et Robert Mitchum. Dans les années 60 et 70, elle poursuit une carrière essentiellement à la télévision, dans la série Flying Nun notamment. De 1967 à 1970, elle y incarne Soeur Bertille, une nonne au grand coeur, qui se sert de son couvre-chef un peu particulier pour voler et aller secourir autrui. En 1973, l'actrice arrête de tourner pendant trois ans. Elle s'inscrit alors à l'Actor's Studio.En 1976, Sally field revient sur les écrans avec la comédie dramatique Stay hungry dirigé par Bob Rafelson puis continue sur cette nouvelle voie avec le téléfilm Sybil inspirée de l'histoire vraie de Sybil Dorsett qui, après avoir vécu une enfance très douloureuse, avait développé 17 personnalités différentes. Ce personnage lui permet de remporter un Emmy. Malgré les succès critiques, elle devient moins populaire auprès d'un public dérouté par ce brusque changement de registre. En compagnie de Burt Reynolds dont elle partage la vie pendant plusieurs années, elle tourne alors trois films entre 1978 et 1979. La Fureur du danger en particulier lui donne l'occasion de rendre une sorte d'hommage à son beau-père, Jock Mahoney, cascadeur des années 40 et 50. En 1979, le metteur en scène Martin Ritt, lui propose le rôle principal de Norma Rae. Grâce à ce personnage d'ouvrière textile dans l'Alabama, elle obtient en 1979 le prix d'interprétation féminine lors du Festival de Cannes et l'année suivante l'Oscar. Sally Field obtient une reconnaissance internationale qui lui permet d'enchainer des films de premier plan comme Absence de Malice dans lequel elle joue une journaliste très ambitieuse, ou bien encore la comédie Kiss me goodbye. En 1984, elle remporte son second Oscar pour Les Saisons du coeur. Durant cette période faste, elle fonde sa maison de production, Fogwood Films. Elle tourne alors dans des films plus légers comme la comédie romantique Murphy's romance en 1986, la satire sur les comédiens, Le Mot de la fin en 1988, puis Potins de femmes en 1989, dans lequel elle partage l'affiche avec une jeune actrice encore débutante: Julia Roberts. En 1991, elle produit pour la première fois un film dans lequel elle ne joue pas: Le Choix d'aimer, une comédie romantique avec également Julia Roberts. En 1993, elle joue l'épouse de Robin Williams dans Madame Doubtfire, puis la mère de Tom Hanks dans Forrest Gump en 1994. Deux années plus tard, elle se lance dans la mise en scène avec le téléfilm familial The Christmas tree. En 2000, outre son apparition remarquée dans la série Urgences qui lui vaudra un deuxième Emmy, on note qu'elle réalise son premier film pour le cinéma: Beautiful. En 2003, dans La Blonde contre-attaque, elle incarne la politicienne Victoria Rudd.
Retour Haut de page