Accueil » Personnalités » Renaud Cohen » Biographie

Renaud Cohen

Vous connaissez Renaud Cohen ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Voir les photos de Renaud Cohen sur bdfci.info
Date de naissance : 10 septembre 1964
Renaud Cohen part vivre en Chine à l’âge de 19 ans, avant de revenir en France faire une maîtrise de chinois à Paris. En 1989, il entre à la FEMIS, section réalisation, où il réalise plusieurs films dont Réflexions d’un garçon, court métrage de fiction (plusieurs fois primé). Sorti de la FEMIS en 1992, il réalise son premier documentaire, en Chine, Porteurs d’ombres électriques, sur le cinéma itinérant chinois. Puis deux ans plus tard, toujours en Chine, Le Maître des Singes. À son retour en 1998 de la Villa Médicis, Renaud Cohen réalise deux documentaires. L’un en Chine sur des chauffeurs de taxi, Les petits pains du peuple (Arte, 1999) et l’autre en France sur des réfugiés politiques vivant à Carantec, Hôtel des réfugiés (2000). En 2000, il réalise son premier long métrage de fiction, Quand on sera grand, (plusieurs fois primé) avec Mathieu Demy, Amira Casar et Maurice Bénichou. Puis en 2007 de nouveau un documentaire en Chine avec Bienvenue au village modèle. En 2012, il réalise son second long-métrage de fiction Au cas où je n’aurais pas la palme d’or, sélectionné dans une dizaine de festivals à travers le monde. La même année il met en scène Alice au pays des merveilles, avec la troupe acrobatique chinoise de la ville de Tianjin. Il renoue avec le documentaire en réalisant Coiffeurs pour hommes (2014), et Les Chinois font un tabac (2016). Il travaille aujourd’hui sur deux nouveaux projets, un documentaire, Noirs de Chine, et un long métrage de fiction, Made in China, sur la rencontre entre un serrurier français raciste de Belleville et une clandestine chinoise.
Retour Haut de page