Accueil » Personnalités » Elsa Zylberstein » Biographie

Elsa Zylberstein

Vous connaissez Elsa Zylberstein ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Voir les photos de Elsa Zylberstein sur bdfci.infoVoir les photos de Elsa Zylberstein sur bdfci.infoVoir les photos de Elsa Zylberstein sur bdfci.infoVoir les photos de Elsa Zylberstein sur bdfci.infoVoir les photos de Elsa Zylberstein sur bdfci.infoVoir les photos de Elsa Zylberstein sur bdfci.info
Date de naissance : 16 octobre 1968
Issue d'un milieu aisé (son père Albert est un physicien de renom), Elsa Zylberstein intègre, une fois son baccalauréat en poche, la classe libre du cours Florent menée à l'époque par Francis Huster. Cette initiation achevée, elle fait ses premiers pas au cinéma en 1988 dans le film semi-autobiographique de René Féret, Baptême. En 1991, Maurice Pialat la choisit pour interpréter Cathy, l'amie prostituée de Van Gogh, rôle qui lui vaut une première nomination aux Césars en tant que meilleur espoir féminin.Dès lors, elle enchaîne les tournages avec des cinéastes aussi différents que Christian Vincent (Beau fixe), Jacques Doillon (Amoureuse), ou Pascale Bailly (Comment font les gens). Néanmoins, le grand public ne la découvre réellement qu'en 1994 avec Mina Tannenbaum (Martine Dugowson) aux côtés de Romane Bohringer, chronique douce amère sur l'amitié entre deux femmes de leur adolescence à l'âge adulte.Faisant partie de la même génération d'actrices que Sandrine Kiberlain, Isabelle Carré, et Chiara Mastroianni, Elsa Zylberstein accepte par la suite des projets plus ambitieux comme Farinelli ou Jefferson à Paris. En 1996, elle tient le rôle principal d'Un samedi sur la Terre, premier film de Diane Bertrand à la limite de l'expérimental, puis tourne dans deux comédies familiales: Tenue correcte exigée et XXL aux côtés de Gérard Depardieu.Se tournant vers des oeuvres de plus en plus intimistes, elle donne la réplique à Antoine de Caunes en 1998 dans la comédie de moeurs de Jean-Jacques Zilbermann : L'Homme est une femme comme les autres, avant d'interpréter Suzane Valadon dans Lautrec, film qui reconstitue la vie du célèbre peintre. Séduit par son visage à la fois juvénile et charnel, Raoul Ruiz la met en scène à deux reprises, d'abord en 1999 dans Le Temps retrouvé, puis l'année suivante dans Combat d'amour en songe, une fable étrange et onirique. En 2002, Antoine De Caunes offre à Elsa Zylberstein le rôle d'Albine de Montholon dans Monsieur N., reconstitution historique de la détention de l'empereur Napoléon sur l'île de Sainte-Hélène. L'année suivante, dans un autre registre, elle donne la réplique à Thierry Lhermitte dans Qui perd gagne !, une comédie policière ayant pour cadre l'univers du jeu.
Retour Haut de page