Accueil » Personnalités » Nabil Ayouch » Biographie

Nabil Ayouch

Vous connaissez Nabil Ayouch ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Voir les photos de Nabil Ayouch sur bdfci.info
Date de naissance : 01 avril 1969
Nabil Ayouch est né le 01 avril 1969 à Paris.
Il est membre de l’académie des Oscars (Academy awards), de l’académie des César et fait partie du board fondateur de l’Arab Film Academy.
En 1997, Nabil Ayouch réalise son premier long métrage, MEKTOUB, qui comme ALI ZAOUA (2000) a représenté le Maroc aux Oscars, puis viennent UNE MINUTE DE SOLEIL EN MOINS (2003) et WHATEVER LOLA WANTS (2008), produit par Pathé. Son premier court-métrage en 1992, LES PIERRES BLEUES DU DÉSERT révèle Jamel Debouzze. En 2009, il conçoit et met en scène le spectacle de clôture du Forum Économique Mondial de Davos, après avoir mis en scène plusieurs spectacles vivants tel que l’ouverture du Temps du Maroc en France au Château de Versailles en 1999. Nabil Ayouch crée en 1999 Ali n’ Productions, société avec laquelle il aide de jeunes réalisateurs à se lancer grâce à des initiatives telles que le Prix Mohamed Reggab, concours de scénario et production de 8 courts métrages en 35 mm. Entre 2005 et 2010, il produit 40 films de genre dans le cadre de la Film Industry. Nabil Ayouch fonde le G.A.R.P. (Groupement des Auteurs, Réalisateurs, Producteurs) en 2002 et la « Coalition Marocaine pour la Diversité Culturelle » en 2003. En 2008, il participe à la création de l’Association Marocaine de lutte contre le Piratage, qu’il préside. En 2011, il est nommé au Conseil Economique, social et Environnemental. En 2011 également, il sort son premier documentaire de long métrage, MY LAND, qu’il a tourné au Proche-Orient. Nabil Ayouch termine en 2012 LES CHEVAUX DE DIEU, adaptation au cinéma du roman de Mahi Binebine Les étoiles de Sidi Moumen, qui s’inspire des attentats du 16 mai 2003 à Casablanca. En mai 2015, son dernier film MUCH LOVED est sélectionné au festival de Cannes, à la Quinzaine des Réalisateurs. En octobre 2016, Nabil Ayouch démarre le tournage de son dernier film, RAZZIA. Le film représente le Maroc aux Oscars, démarre sa carrière au festival de Toronto et sera dans les salles au 1er trimestre 2018.
Retour Haut de page