Accueil » Personnalités » John Hurt » Biographie

John Hurt

Vous connaissez John Hurt ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Voir les photos de John Hurt sur bdfci.infoVoir les photos de John Hurt sur bdfci.infoVoir les photos de John Hurt sur bdfci.infoVoir les photos de John Hurt sur bdfci.infoVoir les photos de John Hurt sur bdfci.infoVoir les photos de John Hurt sur bdfci.info
Date de naissance : 22 janvier 1940
Décédé(e) le : 25 janvier 2017
John Hurt, fils de pasteur, débute sa carrière artistique dans le monde de la peinture. Après avoir étudié la comédie au sein du fameux Royal Academy of Dramatic Art, il effectue ses premiers pas sur une scène de théâtre en 1962 dans une pièce intitulée Infanticide in the house of Fred Ginger. Une prestation qui le fait remarquer et qui lui offre la possibilité de jouer par la suite avec la Royal Shakespeare Company.1962, c'est également la date à laquelle John Hurt débute au cinéma mais c'est quatre ans plus tard qu'il se révèle véritablement avec son rôle de délateur dans le film Un homme pour l'éternité, réalisé par Fred Zinnemann. Dès lors, le comédien va s'attacher à alterner longs métrages et productions théâtrales.Sur grand écran, on le voit notamment en 1971 dans L' Etrangleur de la place Rellington de Richard Fleischer. En 1978, c'est la consécration internationale grâce à sa prestation dans Midnight Express d'Alan Parker qui lui vaut une nomination à l'Oscar du meilleur second rôle masculin et un Golden Globe pour la même performance.L'ascension est alors fulgurante. Il est à l'affiche d'Alien, le huitieme passager (1979 - Ridley Scott), puis incarne un rôle légendaire, celui de l'homme défiguré d'Elephant Man (1980 - David Lynch) pour lequel il glane une seconde nomination à l'Oscar. Par la suite, il figure entre autres à l'affiche de Osterman week end (1983 - Sam Peckinpah), 1984 (1984 - Michael Radford), The Hit (1984 - Stephen Frears) ou encore Scandal (1989 - Michael Caton-Jones). En 2001, il fait partie de la distribution du film Harry Potter à l'école des sorciers, réalisé par Chris Columbus.Après des rôles remarqués dans Dead Man (1995 - Jim Jarmusch) et Contact (1997 - Robert Zemeckis), on retrouve John Hurt plus récemment dans Dogville de Lars Von Trier où il fait le narrateur, et en 2004 dans la superproduction Hellboy où il interprête le rôle du Professeur Trevor Bruttenholm.
Retour Haut de page