Accueil » Personnalités » Fabrice Eboué » Biographie

Fabrice Eboué

Vous connaissez Fabrice Eboué ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Voir les photos de Fabrice Eboué sur bdfci.infoVoir les photos de Fabrice Eboué sur bdfci.info
Date de naissance : 07 juin 1977
Né à Paris en 1977, Fabrice Eboué est très vite attiré par la scène. Après s’être produit dans divers cafés-théâtres et cabarets parisiens, il joue en 2000 ses premiers spectacles : Alleluia ! et Envers et contre tout !. Il fait déjà preuve à l’époque d’un humour particulièrement mordant et décapant. Repéré par Jamel Debbouze, il se lance dans l’aventure du Jamel Comedy Club dont le principe est de mettre en lumière des jeunes espoirs du stand-up. L’émission, diffusée sur Canal + entre 2006 et 2008, permet à Fabrice Eboué de se faire connaître du grand public.

Le show lui ouvre les portes de la télévision et lui permet d’apparaître dans l’émission de Marc-Olivier Fogiel, T'empêches tout le monde de dormir, où il ne se gêne pas pour provoquer les invités par son humour grinçant. En 2008, il rejoint Laurent Ruquier et sa bande de chroniqueurs sur Europe 1 dans On va s'gêner. L’année d’après est diffusée sur le petit écran la série Inside Jamel Comedy Club, un docu-fiction qui raconte les coulisses de la tournée imaginaire de la troupe de comiques lancée par le Jamel Comedy Club. Parallèlement, après avoir joué dans des courts-métrages (Léthé, Le Fond du trou) et prêté sa voix au film d’animation Le Chihuahua de Beverly Hills, il fait ses premiers pas au cinéma dans Fatal, de et avec Michaël Youn.

En 2011, Eboué signe les dialogues de la série United Colors of Jean-Luc, au générique de laquelle figure d’ailleurs Vincent Desagnat, complice de toujours de Michaël Youn. Mais cette année marque surtout un tournant puisqu’il co-dirige et co-écrit Case départ, avec son comparse Thomas Ngijol rencontré au Jamel Comedy Club. Le duo tient également les rôles principaux de cette comédie sur l’esclavage.

Auteur : Emilie Schneider
Retour Haut de page