Accueil » Personnalités » Arnaud Larrieu » Biographie

Arnaud Larrieu

Vous connaissez Arnaud Larrieu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Date de naissance : 31 mars 1966
Arnaud Larrieu et son frère Jean-Marie se passionnent très tôt pour le cinéma grâce à un grand-père originaire des Hautes-Pyrénées qui tourne des films d'altitude en 16mm. Adolescents, ils tournent eux-mêmes en super-8, avant de tenter, sans succès, le concours de la FEMIS, puis de suivre des études de littérature et de philosophie. A partir du milieu des années 80, les frères Larrieu tournent de nombreux courts métrages qui font le tour des festivals : Court métrage (1987), Temps couvert (1988), Les Baigneurs (1991), Ce jour-là (1992) ou encore Bernard ou les apparitions (1993). Ils mettront deux ans à peaufiner le scénario de leur premier long, Fin d'été (1999), l'histoire des retrouvailles entre un ingénieur et son père ancien soixante-huitard.En 2000, ils dirigent Mathieu Amalric dans La Brèche de Roland. Récit d'une randonnée en famille qui tourne au règlement de comptes, ce moyen métrage au charme décalé est très remarqué à la Quinzaine des Réalisateurs. Quatre ans plus tard, le comédien est à l'affiche d'Un homme, un vrai aux côtés d'Hélène Fillières, que les cinéastes avaient déjà  dirigée dans le court Madonna à Lourdes. Rythmée par les chansons de Katerine, cette comédie dans laquelle les Larrieu décrivent l'évolution d'un couple sur plusieurs années, en multipliant les ruptures de ton, suscite l'enthousiasme de la critique. "Notre idée a toujours été de filmer des corps dans le paysage ou des corps comme des paysages, déclarent alors (à Libération) les réalisateurs, qui délaissent ensuite les Pyrénées et partent tourner dans les Alpes Peindre ou faire l'amour. Bénéficiant d'un casting haut de gamme ( Auteuil, Azéma), ce film est présenté en compétition au Festival de Cannes en 2005.
Retour Haut de page