Accueil » Films » Année 2016 » » Description générale

Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc

Vous aimez ce film, notez le !
Personne n'a encore voté pour ce film !
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc
Fiche mise à jour le 12/08/2017
Année de production : 2016
Réalisé par : Bruno Dumont
D'après l'oeuvre originale de : - Charles Péguy (écrits de)Date de sortie : 06 septembre 2017
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Memento Films 
Distributeur international : Luxbox 
Durée : 105 minutes
Origine(s) : France 
Genre(s) : Musical 
Pellicule : couleur
Format de projection : 1.55
Format son : 5.1
Visa d'exploitation : non renseigné
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci : non encore calculé
Synopsis :
Domrémy, 1425. Jeannette n’est pas encore Jeanne d’Arc, mais à 8 ans elle veut déjà bouter les Anglais hors du Royaume de France.
Inspirée des écrits de Charles Péguy, la Jeannette de Bruno Dumont revisite les jeunes années d’une future sainte sous forme d’un film musical à la BO électro-pop-rock signée Gautier Serre, alias Igorrr et aux chorégraphies signées Philippe Decouflé.

Vos commentaires et critiques :

eannette_lenfance_de_Jeanne_dArc.[1]

QUINZAINE DES RÉALISATEURS 2017

Opéra cinématographique

Après s’être frotté au burlesque, Bruno Dumont opère un de ces virages qu’affectionne Edouard Waintrop, en abordant la comédie musicale, tout en se réappropriant les codes du genre. "Tout le monde sait que la musique peut être à la fois intense et infinie, un mode d’expression tellement instantané que j’ai décidé d’en faire l’élément central d’un film." Le long métrage conte la jeunesse de Jeanne d’Arc, en prenant appui sur Le mystère de la charité de Jeanne d’Arc de Charles Péguy, utilisé par Dumont comme un véritable livret. Pour la musique, il est allé chercher vers le metal et l’électro pop rock en collaboration avec Gautier Serre (Igorrr). Philippe Decouflé en signe la chorégraphie. "L’énergie furieuse de l’électro et ses effets psychédéliques m’ont convaincu que c’était le registre le mieux adapté pour transformer le texte de Péguy, l’amener à un paroxysme. Péguy et Igorrr se situent en somme dans la même veine. La plus grande difficulté a été de convaincre de mettre sa musique au service d’un projet qui lui semblait éloigné de son univers." Fidèle à ses habitudes, Dumont a fait appel à des non-professionnels. "Les actrices sont originaires de Calais et Boulogne-sur-mer, et des environs des lieux de tournage. Elles ont été recrutées selon leur âge et leur capacité de chanter et danser. Je les ai choisies en me basant sur des improvisations qu’elles ont faites lors des tests, en chantant des passages du texte de Péguy."


Retour Haut de page