Accueil » Films » Année 2003 » » Description générale

Mystic river -12

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 15,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Mystic River
Fiche mise à jour le 17/05/2014
Classification : Interdit aux moins de 12 ans
Année de production : 2003
Réalisé par : Clint Eastwood
D'après l'oeuvre originale de : - Dennis Lehane (Mystic River)
Acteurs principaux : Sean Penn, Kevin Bacon, Tim Robbins
Date de sortie : 15 Octobre 2003
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Warner Bros. France 
Distributeur international : Warner Bros. France Warner Bros. 
Durée : 137 minutes
Origine(s) : Etats-Unis 
Genre(s) : Thriller Drame Policier Suspense 
Pellicule : couleur
Format de projection : 2,35:1
Format son : DTS / Dolby Digital / SDDS
Visa d'exploitation : 108987
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
76%

Synopsis :
Jimmy Markum, Dave Boyle et Sean Devine ont grandi ensemble dans les rues de Boston. Rien ne semblait devoir altérer le cours de leur amitié jusqu'au jour où Dave se fit enlever par un inconnu sous les yeux de ses amis. Leur complicité juvénile ne résista pas à un tel événement et leurs chemins se séparèrent inéluctablement.Jimmy sombra pendant quelque temps dans la délinquance, Sean s'engagea dans la police, Dave se replia sur lui-même, se contenta de petits boulots et vécut durant plusieurs années avec sa mère avant d'épouser Celeste.Une nouvelle tragédie rapproche soudain les trois hommes : Katie, la fille de Jimmy, est retrouvée morte au fond d'un fossé. Le père endeuillé ne rêve plus que d'une chose : se venger. Et Sean, affecté à l'enquête, croit connaître le coupable : Dave Boyle...

Retour Haut de page