Accueil » Films » Année 2015 » » Description générale

Mon roi -12

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 10,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Mon roi
Fiche mise à jour le 30/10/2015
Classification : Interdit aux moins de 12 ans
Année de production : 2015
Réalisé par : Maïwenn
Date de sortie : 21 octobre 2015
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : StudioCanal 
Distributeur international : StudioCanal 
Durée : 125 minutes
Origine(s) : France 
Genre(s) : Drame 
Pellicule : couleur
Format de projection : 2.35 Scope
Format son : 5.1
Visa d'exploitation : 139230
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
77%

4,1/5
(3 363 votes)
Allociné
4
73 %
(33 votes)
Rottentomatoes
3.75
51 %
(8 votes)
Metacritic
2.5
Synopsis :
Tony est admise dans un centre de rééducation après une grave chute de ski. Dépendante du personnel médical et des antidouleurs, elle prend le temps de se remémorer l'histoire tumultueuse qu'elle a vécue avec Georgio. Pourquoi se sont-ils aimés ? Qui est réellement l'homme qu'elle a adoré? Comment a-t-elle pu se soumettre à cette passion étouffante et destructrice ? Pour Tony c'est une difficile reconstruction qui commence désormais, un travail corporel qui lui permettra peut-être de définitivement se libérer...

Vos commentaires et critiques :

P.[24] 

Tony vient d'être admise dans un centre de rééducation sportif après une chute de ski. Lors d'un entretien avec la psychologue de l'établissement, la jeune femme accepte l'idée que sa blessure au genou, qui nécessitera une longue et difficile rééducation, est probablement liée à l'état dans lequel elle se trouve. Tony se remémore alors les dernières années : elle se souvient d'abord de sa rencontre, au cours d'une soirée, avec Georgio, un restaurateur séduisant et impulsif. D'abord conquise par ce personnage hors norme, elle constate peu à peu qu'il peut se montrer aussi égoïste que manipulateur. Depuis plusieurs années en maturation, ce nouveau long-métrage de Maïwenn (Polisse, 2011, Pardonnez-moi, ) permet à Emmanuelle Bercot, par ailleurs elle-même réalisatrice (La Tête haute, 2014) de remporter le Prix d’interprétation féminine du festival de Cannes 2015. Le long-métrage, d’abord intitulé Rien ne sert de courir, fut renommé Mon roi, titre inspiré par la chanson Toi mon toit d’Elli Medeiros.

C’est bien filmé mais il faut avouer que ces problèmes de riches nous laissent un peu de marbre, ayant très peu d’empathie pour les personnages, les émotions ne surgissent nulle part malgré les efforts de Maïwenn pour en rajouter des tonnes.

 


Retour Haut de page