Accueil » Films » Année 2016 » » Description générale

Le Redoutable

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 15,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : Le Redoutable
Fiche mise à jour le 02/10/2017
Année de production : 2016
Réalisé par : Michel Hazanavicius
Date de sortie : 13 septembre 2017
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : StudioCanal 
Distributeur international : Wild Bunch 
Durée : 107 minutes
Origine(s) : France 
Genre(s) : Comédie dramatique Biopic 
Pellicule : couleur
Format de projection : 1.85
Format son : 5.1
Visa d'exploitation : 144990
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
76%
Synopsis :
Paris 1967. Jean Luc Godard, le cinéaste le plus en vue de sa génération, tourne La Chinoise avec la femme qu’il aime, Anne Wiazemsky, de 20 ans sa cadette. Ils sont heureux, amoureux, séduisants, ils se marient. Mais la réception du film à sa sortie enclenche chez Jean-Luc une remise en question profonde. Mai 68 va amplifier le processus, et la crise que traverse Jean-Luc va le transformer profondément passant de cinéaste star en artiste maoiste hors système aussi incompris qu’incompréhensible. Entre hommage et grand détournement des films de la Nouvelle Vague par Michel Hazanavicius : Le Redoutable est une histoire d’amour, une comédie pop qui raconte la bascule d’un des plus grands cinéastes de notre temps.

Vos commentaires et critiques :

Le_redoutable

CANNES 2017: COMPÉTITION

JLG par MH

Librement adapté d’Un an après, récit autobiographique dans lequel Anne Wiazemsky relate sa liaison compliquée avec Jean-Luc Godard dans l’euphorie de mai 68, Le redoutable dresse un portrait aussi tendre qu’humoristique du réalisateur, en pleine période maoïste, au moment où La chinoise marque sa rupture définitive avec ses ex-camarades de la Nouvelle Vague. Ce biopic ambitieux, qui assume son hommage au cinéma de Godard, marque un tournant dans la carrière déjà fertile du réalisateur de The Artist (2011) et les débuts des Compagnons du Cinéma, société de production née de l’association de Hazanavicius avec Riad Sattouf et Florence Gastaud, l’ex-déléguée générale de L’ARP qui justifie ainsi le titre sibyllin du film : "Une phrase célèbre d’un reporter à l’époque de l’immersion du sous-marin Le Redoutable, le 29 mars 1967, (jour même de la naissance de Michel Hazanavicius !) disait : ‘Ainsi va la vie à bord du Redoutable !’ Et Anne Wiazemsky raconte dans son livre que Jean-Luc Godard se plaisait à le répéter comme un gimmick. Michel l’a donc repris dans le film et on l’entend régulièrement le dire."


Retour Haut de page